Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Disparition de François Budet : "il était un peu comme un grand frère" disent ses amis chanteurs

jeudi 5 juillet 2018 à 20:25 Par Thomas Biet et Benjamin Bourgine, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le chanteur, poète et auteur est mort à l'âge de 78 ans. Ses amis se souviennent d'une figure de la chanson, originaire de Plaine-Haute, dans les côtes d'armor.

En chemise bleue, François Budet lors d'un projet avec les salariés de chaffoteaux
En chemise bleue, François Budet lors d'un projet avec les salariés de chaffoteaux © Maxppp - C. Frionnet

Bretagne, France

Toute proportion gardée, il y avait un peu de Jean Ferrat et de Georges Brassens dans François Budet. Il partageait en tout cas avec ses glorieux aînés, l'amour des mots, la fidélité à une terre, aux gens et la simplicité. Une simplicité qu'il garde malgré le succès retentissant de Loguivy-de-la-Mer en 1965.

Sa fille, chanteuse elle aussi

François Budet, 5 décennies de chanson et 11 albums : le dernier est sorti il y a 2 ans après une longue absence. Dans ces nouvelles chansons, il évoquait les voyages, les rencontres, les rêves, les femmes et il parlait de ses enfants, Pierre et Julie (la chanteuse Yelle qui a participé au projet). 

Plusieurs vies en une

François Budet a mené plusieurs vies en unes : père donc, chanteur et poète certainement mais aussi animateur culturel, élu de son village, joueur de pipeau à 6 ans, projectionniste et balayeur. Il s'amusait même d'avoir assuré la sécurité d'un concert d'Eddy Mitchell dans les années 60 lors d'un périple en Alger.

Réactions à son décès

Yvon Etienne, auteur, chanteur et ancien animateur de France Bleu Breizh Izel : "C'était quelqu'un de très humain, qui dans ce milieu individualiste prenait toujours des nouvelles de tout le monde. Il était un peu comme un grand frère. Sa chanson Loguivy de la Mer ? Il disait *elle ne m'appartient plus*. C'est la chanson bretonne -n'ayons pas peur des mots- qui est chantée partout, dans toutes les noces".

Louis Capart, auteur et musicien : "On est devenu très proches, au point qu'on nous demandait si nous avions une filiation. Il avait le sens du temps qui passe et de l'endroit où* on se trouve dans ce temps. Je le considère comme un chroniqueur. Quand il parle de Loguivy, ou de choses sociales, ou de son village, il était très impliqué dans les choses du village, ça faisait partie de ses engagements. Je pense à cette phrase de Félix Leclerc qui dit *ce n'est pas parce que le pommier est vieux qu'il fait des vieilles pommes* les chansons récentes de François prouvent qu'il avait toujours une plume très compétente".