Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Élection Miss Côte-d'Or 2018 : "Il faut montrer une autre image de nous"

jeudi 26 avril 2018 à 18:54 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Bourgogne

L'élection de Miss Côte-d'Or 2018 est organisée ce samedi soir à Châtillon-sur-Seine. Dix candidates sont en lice pour prétendre à la couronne départementale. Parmi elle : Manon Sauvageot. Du haut de ses 18 ans, cette lycéenne dijonnaise est la benjamine du concours.

"Depuis longtemps, ma famille me parlait de cette élection et j'attendais mes 18 ans pour me lancer," raconte Manon Sauvageot au micro de France Bleu Bourgogne.
"Depuis longtemps, ma famille me parlait de cette élection et j'attendais mes 18 ans pour me lancer," raconte Manon Sauvageot au micro de France Bleu Bourgogne. © Radio France - Lila Lefebvre

Châtillon-sur-Seine, France

Bientôt, une nouvelle Miss Côte-d'Or ! Le concours 2018 est organisé ce samedi soir au théâtre Gaston-Bernard de Châtillon-sur-Seine. La Miss France 2018 Maëva Coucke sera présente. En tout, dix candidates sont en lice pour l'écharpe départementale. Parmi elles, il y a Manon Sauvageot.

Née à Lille, la jeune femme a grandi en région parisienne avant d'arriver en Bourgogne pour ses études. Elle est aujourd'hui en terminale au lycée des Arcades de Dijon. Du haut de ses 18 ans, elle est la plus jeune du concours de beauté. "Depuis longtemps, ma famille me parlait de cette élection et j'attendais mes 18 ans pour me lancer."

"Ça fait deux ou trois ans que j'y pense, et j'ai toujours été attirée par le milieu de la photo. C'est un milieu qui s'y rapproche beaucoup et on a un certain statut (...). On peut échanger avec beaucoup de personnes et je trouve très intéressant ce lien social avec le public."

Après son Bac, Manon Sauvageot aimerait entrer à l'école d'infirmières. "Et pourquoi pas me spécialiser dans l'enfance ou la psychiatrie," poursuit-elle. Et cette image superficielle des concours de beauté ? Manon Sauvageot la balaie d'un revers de la main : 

"C'est normal qu'on nous colle une image, c'est comme ça. C'est la société actuelle qui veut ça. Mais moi je sais qui je suis, et ce que je vaux."

"Il faut montrer une autre image de nous, plaide la Dijonnaise, et ne pas rester dans l'apparence. A travers la façon d’être, je vais pouvoir montrer que l'image de la femme a changé aujourd'hui. On a de nombreuses rencontres avec des particuliers et la possibilité d'échanger avec les gens. Il faut montrer qu'on est quelqu'un comme tout le monde finalement."

Et si Manon Sauvageot décroche le diadème, il faudra assurer son statut avec de nombreux rendez-vous à travers le département, et même la région. Avec le bac à la fin de l'année ? "Ça ne devrait pas poser de problème, rassure-t-elle. Depuis toute petite, j'ai toujours été bonne élève. Le Bac, ça ne m'inquiète pas trop."

Celle qui sera élue ce samedi soir sera automatiquement qualifiée pour l'élection de Miss Bourgogne 2018. Elle succédera à la Dijonnaise Émilie Balducci.