Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emile Jung, l'emblématique chef du Crocodile à Strasbourg, est mort

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le chef alsacien, Emile Jung est mort. Il a été pendant trente-huit ans à la tête du restaurant Au Crocodile à Strasbourg, une institution de la gastronomie alsacienne, triplement étoilé pendant treize ans.

Emile Jung dans son restaurant Au Crocodile à Strasbourg
Emile Jung dans son restaurant Au Crocodile à Strasbourg © Maxppp - Dominique Gutekunst

Alors que le Guide Michelin dévoile ce lundi son palmarès 2020, la gastronomie alsacienne perd l'un de ses papes. Emile Jung est mort à l'âge de 78 ans lundi matin. Il a été le chef du célèbre restaurant strasbourgeois Au Crocodile. Un établissement qui détenait trois étoiles entre 1989 et 2002. 

Treize ans de trois étoiles

Emile Jung est né à Masevaux le 2 avril 1941. Il passe son enfance à Lyon où il rencontre Paul Bocuse, avant d'entamer sa formation à Paris. Emile Jung revient ensuite en Alsace comme propriétaire du restaurant l'Hostellerie alsacienne à Masevaux. Il décroche alors sa première étoile Michelin. En 1971, il s'installe à Strasbourg où il ouvre avec sa femme Monique Jung, le restaurant Au Crocodile. Un crocodile empaillé est toujours en place dans le restaurant.

Le couple obtient sa première étoile en 1972, la seconde en 1975, la troisième en 1989. Il les gardera jusqu'en 2002. Le restaurant perd son troisième macaron. Emile Jung passera la main à Philippe Bohrer en 2009, après 38 ans de règne au Crocodile. Depuis le chef était à la retraite mais gardait des activités dans le milieu de la gastronomie notamment à travers l'association caritative Sentiers Etoilés, dont il était président d'honneur. 

A l'ouverture de la cérémonie du Guide Michelin 2020, le patron de la bible des gastronomes, Gwendal Poullennec, a rendu hommage à Emile Jung : "Un chef qui a porté haut la gastronomie française et le terroir alsacien".

"Strasbourg perd l'une de ses plus belles étoiles", commente sur les réseaux sociaux Robert Herrmann, président de l'Eurométropole de Strasbourg. "Emile Jung était l'Alsace par son inspiration, sa créativité, son goût pour l'excellence, son ouverture d'esprit, sa convivialité", salue Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin.

Amoureux du terroir, Emile Jung déclarait que "c'est le produit qui a du talent ! Il a plus de talent que l'homme. Nous, les cuisiniers, on y apporte juste une touche". Extrait d'un journal télévisé de décembre 1998 où le chef alsacien préparait un menu de Noël :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu