Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La Côte-d'Or sur le web

En Côte-d'Or, les Restos du Cœur proposent aussi les "Toits du cœur"

mardi 27 novembre 2018 à 5:24 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Tous les jours, France Bleu Bourgogne surfe sur le web pour sélectionner les petites ou grosses infos qui parlent de la Côte-d'Or, et en cette journée spéciale Restos du Cœur, on s'intéresse aux "Toits du Cœur" qui accueillent des jeunes en galère pour les aider à se réinsérer.

Les Toits du Cœur à Dijon
Les Toits du Cœur à Dijon - Capture écran vidéo

Côte-d'Or, France

On n'a plus le droit d'avoir froid

Les Restos du Cœur ce n'est pas que la distribution de repas aux plus démunis, c'est aussi plein de déclinaisons pour aider à la réinsertion. Et en Côte-d'Or, il y en a une très importante mais qu'on connait beaucoup moins, "Les toits du Cœur", un bâtiment qui accueille à Dijon, des jeunes en galère qui les aide à se réinsérer. Jamal y est éducateur spécialisé et il explique notamment pourquoi cette structure est essentielle.

Ces jeunes ont entre 18 et 25 ans, comme Jordan, 19 ans. Il a connu la rue et il raconte dans une autre vidéo, ce qu'il a ressenti à son arrivée aux "Toits du Cœur".

Comment aider les Restos du Cœur ?  

Peu de temps après avoir lancé les Restos du Cœur, Coluche s’est avisé que les plus nombreux et les plus généreux des donateurs étaient ceux dont les revenus étaient les plus bas. Or, rien ne les avantageait fiscalement puisque la seule possibilité de déduire de son revenu imposable, les dons faits à des associations, était proportionnelle et ne concernait donc que les gros revenus. Une injustice de plus !

Coluche a décidé de faire étudier le problème par des fiscalistes, et a lancé son idée au cours d’une émission télévisée réalisée en janvier 1986 sur TF1, quelques mois avant les élections législatives de décembre. Et c’est à l’unanimité du Parlement que, le 20 Octobre 1988, fut votée la loi Coluche.

  - Visactu
© Visactu