Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Eurovision 2021 : ce fan périgourdin a assisté à 16 éditions du célèbre concours

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

La finale de l'Eurovision 2021 a lieu ce samedi 22 mai. C'est un jour particulier pour tous les fans et notamment pour Jérôme en Périgord Vert qui retrouve enfin son concours préféré après deux ans d'absence. L'édition 2020 avait, en effet, été annulée à cause de la pandémie de Covid-19.

Jérôme a conservé tous les badges au fil des concours.
Jérôme a conservé tous les badges au fil des concours. © Radio France - Flavien Groyer

La 65ème édition du plus grand concours de chant au monde est de retour ce samedi soir en direct sur France 2. Le concours Eurovision de la Chanson 2021 est organisé à Rotterdam aux Pays-Bas* et avec du public ! L'an dernier, le concours avait dû être annulé en raison de la crise sanitaire mais cette année c'est la bonne. Après deux ans d'absence, les fans vont donc retrouver leur émission préférée et le fameux décompte final des points qui fait tant frémir. Jérôme habite Sarrazac en Périgord Vert et pour la première fois depuis longtemps, il ne se rend pas sur place. Il vivra l’événement en France avec des amis. 

Fan de la première heure

Jérôme découvre l'Eurovision dans les années 1980. Au fil des années, il ne loupe aucune édition à la télé. Quelques années plus tard, il adhère à l'OGAE, l'Organisation Générale des amateurs de l'Eurovision. Cette association regroupe des fans du concours. Il en est d'ailleurs l'unique membre périgourdin. Ce qui lui plait avant tout "c'est le côté compétition et découverte des cultures musicales des différents pays". Il assiste à l'Eurovision pour la première fois à Copenhague au Danemark en 2001. A 49 ans, Jérôme a participé à 16 éditions et il en conserve tous les souvenirs et cadeaux comme des sacs, des disques et même ses badges : Lisbonne 2018, Kiev 2017, Belgrade 2008 ou encore Baku 2012.

Le reportage de France Bleu Périgord

La plupart du temps, ce gérant de société assiste au concours dans la fosse ou dans les gradins. La foule, venue des quatre coins de l'Europe, y agite des centaines de drapeaux. Jérôme, lui, remue l'étendard tricolore pour soutenir les différents représentants français "mais aussi nos autres chansons préférées". Tous les ans, il part pour dix jours car l’Eurovision ce n'est pas seulement le concours ! C'est aussi "une ambiance" et de nombreuses soirées endiablées organisées chaque jour et surtout à l'issue des demi-finales et de la finale : "Tous les soirs on danse dans des discothèques jusqu'à 4h-5h du matin, on assiste au tapis rouge, il y a aussi des soirées dans les ambassades et les soirées des maires". Autant de fêtes qui n'auront pas lieu cette année à cause de la pandémie. 

Des souvenirs plein la tête

En 16 ans, de nombreuses prestations restent gravées dans la tête de Jérôme comme celle de Conchita Wurst. Cette chanteuse à barbe a marqué le concours en remportant l'édition 2014 pour l'Autriche :"Sur scène et dans la salle, c'était fort quand sa victoire a été prononcée. C'était quelque chose d'exceptionnel. Il y avait tout un symbole derrière". Il se souvient également d'une artiste qui l'a marqué : la suédoise Loreen, victorieuse en 2012. "Je l'ai suivi dès le début lors de sa sélection à Stockholm. Dès la première écoute j'ai aimé la chanson et je me suis dis "c'est une chanson gagnante". Jérôme a aussi fait une rencontre insolite dans les coulisses de l'Eurovision 2009 à Moscou : "On a croisé Vladimir Poutine, il est venu saluer les fans. C'est un personnage et c'était aussi impressionnant". 

Cette année, il n'y aura pas de voyage à Rotterdam pour Jérôme. Le périgourdin aurait pu s'envoler pour les Pays-Bas mais il a préféré rester pour éviter les contraintes sanitaires. Il va donc vivre l'Eurovision en France à Paris. La soirée se fera en petit comité entre amis "On va le regarder autour d'un bon repas et on devrait tout de même passer une bonne soirée" assure-t-il. Il hâte de retrouver le concours après deux ans d'absence et espère bien assister à l'édition 2022. Peut-être en France, qui sait ? 

La France a-t-elle ses chances à Rotterdam ? 

"Tous les ans, on est favori mais à la fin, on termine dernier". Telle est la ritournelle annuelle entendue et répétée par-ci, par-là sur les réseaux sociaux et les plateaux télé. Certes, depuis le début des années 2000, la France est plutôt habituée au milieu et au bas du tableau (16ème en 2019, 25ème en 2015, 23ème en 2012 ou 22ème en 2012, 19ème en 2008) mais elle a également  connu de beaux scores : 4ème en 2001 avec Natasha St-Pier, 5ème en 2002, 8ème en 2009, 12ème l'année suivante et bien sûr la jolie 6ème place d'Amir en 2016. Dans son Histoire, la France n'a pointé qu'une seule fois à la dernière place avec deux petits points, c'était en 2014. La Moustache n'avait pas fait mouche. 

Barbara Pravi défile sur la tapis turquoise de l'Eurovision. 16 mai 2021.
Barbara Pravi défile sur la tapis turquoise de l'Eurovision. 16 mai 2021. © Maxppp - Soeren Stache

Cette année, la France est représentée par Barbara Pravi, sélectionnée en janvier dernier par les téléspectateurs. Et elle pourrait bien faire taire les mauvaises langues. La chanteuse de 28 ans est une des grandes favorites avec son titre tout en français "Voilà". Jérôme, le fan périgourdin de l'Eurovision, confirme : "La chanson peut marcher car elle est tout à fait dans le style des chansons que les étrangers aiment de la France. Ils sont un peu restés bloqués sur Edith Piaf. Cette chanson à un côté un peu ancien et ça peut plaire". 

La prestation peut séduire les jurys et les téléspectateurs : "Barbara a répété jeudi dernier et l'accueil a été plutôt bon. Elle est remontée à la première place** des bookmakers qui parient sur les chansons qui peuvent gagner" explique Jérôme. Il souhaite bien sûr la victoire de la chanteuse mais Jérôme se dit partagé : "J'aimerais que la France gagne et en même temps si on remporte le concours 2021 je ne serais pas sur place pour fêter ça !" s'amuse t-il. Alors Barbara va-t-elle subjuguer l'Europe et remporter une ribambelle de Twelve Points ? Il n'y a plus qu'a croiser les doigts ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

La France a t-elle ses chances cette année ? La réponse de Jérôme

Au moins un top 5, si ce n'est la victoire ! - Jérôme 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La France a remporté le concours cinq fois, du temps où peu de pays participaient : en 1958, 1960, 1962, 1969. La dernière victoire française remonte à 1977. Marie Myriam représentait le pays avec sa chanson L'Oiseau et l'Enfant. 44 ans que la France rêve du titre. 

Une édition 2021 en public ! 

Lors de la finale ce samedi soir, 26 pays vont s'affronter sur la scène de Rotterdam aux Pays-Bas pour espérer soulever le trophée mais l'ambiance sera moins électrique que d'habitude. Depuis mardi et la première demi-finale, les artistes font face à un public de 3500 personnes soit 20% de la capacité totale de la salle. Le gouvernement néerlandais a finalement donné son accord à l'accueil d'un public restreint quelques semaines avant le début de l'événement. Le concours a donc des allures de concert-test. Les spectateurs assis et non-masqués devront présenter des tests PCR négatifs à l'entrée. Si un des concurrents contracte le Covid-19, une prestation de secours, enregistrée il y a plusieurs semaines, sera diffusée. 

L'Eurovision 2021 c'est à vivre sur France 2 en direct dès 21h. Les commentaires seront assurés par Laurence Boccolini et Stéphane Bern. Barbara Pravi chantera en 20ème position. 

*Le pays vainqueur de l'édition précédente

**Au moment où l'on écrit ses lignes, Barbara Pravi est repassée deuxième du classement chez les parieurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess