Médias – People

EXCLU - Bernard Tapie : "Le journal La Provence n'est pas concerné par le remboursement des 404 millions d'euros"

Par Boris Loumagne et Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu vendredi 19 mai 2017 à 17:06

Bernard Tapie
Bernard Tapie © Maxppp - SPEICH Frederic

Dans une interview exclusive accordée à France Bleu Provence ce vendredi, Bernard Tapie affirme qu'il ne se servira pas du quotidien La Provence, journal dont il est propriétaire, pour rembourser une partie des 404 millions d'euros perçus lors de l'arbitrage sur la revente d'Adidas.

Alors que des rumeurs circulaient concernant la possibilité pour Bernard Tapie de se servir des bénéfices du journal La Provence pour rembourser une partie des 404 millions d'euros, l'homme d'affaire et propriétaire du quotidien a tenu à s'expliquer dans une interview exclusive accordée à France Bleu Provence ce vendredi.

"Le journal La Provence n'est pas concerné par le remboursement des 404 millions d'euros, ni de près, ni de loin" précise Bernard Tapie au lendemain de sa condamnation définitive par la Cour de cassation à rembourser cette somme perçue lors de l'arbitrage sur la revente d'Adidas. Selon lui, les employés du journal doivent être rassurés puisqu'il n'y a "pas de soucis à avoir pour des gens pas en danger".

Selon le quotidien Mediapart, Bernard Tapie aurait pu rembourser une partie de la somme en reversant trois millions de dividendes issus des bénéfices du journal La Provence. "C'est faux" selon l'homme d'affaire.

Des sources au sein de la rédaction du journal abondent dans son sens : "Je ne vois pas comment on pourrait dégager trois millions de dividendes alors que l'on a réalisé qu'un million de bénéfices cette année", s'amuse un journaliste.

Des bouleversements au sein du journal

L'autre inquiétude des employés du quotidien régional La Provence concerne l'arrivée de nouvelles têtes à des postes stratégiques. Bernard Tapie se dit "fier du dernier recrutement", celui du très médiatique Franz Olivier Giesbert, journaliste, écrivain ou encore éditorialiste. "Il jouera surtout un rôle de conseiller" nous a affirmé une source au sein de la rédaction et "c'est plutôt rassurant".

Autre recrutement, celui de Jean-Christophe Serfati, nouveau PDG du journal. Du côté des employés, "on attend de voir quelle sera sa nouvelle stratégie". Mais pour Bernard Tapie, une chose est sûre : "Je me suis toujours entouré des meilleurs."