Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Grenoble rend hommage à Pierre Fugain, en présence de son fils Michel et de sa fille, Claude

-
Par , France Bleu Isère

Pierre Fugain aurait eu 100 ans cette année. Résistant et médecin grenoblois bien connu, la Ville a souhaité lui rendre hommage, car Grenoble, a dit son maire, Eric Piolle, veut rester fidèle aux valeurs de justice et de résistance, défendues toute sa vie par Pierre Fugain.

Michel et Claude Fugain, les deux enfants de Pierre, résistant et médecin grenoblois, lui ont rendu hommage lors d'une cérémonie organisée pour les 100 ans de sa naissance
Michel et Claude Fugain, les deux enfants de Pierre, résistant et médecin grenoblois, lui ont rendu hommage lors d'une cérémonie organisée pour les 100 ans de sa naissance © Radio France - Véronique Pueyo

Grenoble, France

Michel Fugain est venu spécialement de la Corse, où il vit désormais, pour assister, avec sa sieur Claude, à l'hommage que Grenoble a voulu rendre au résistant et au médecin qu'était Pierre Fugain.

Il aurait eu 100 ans cette année. Disparu en 2009, Pierre était né à la Rochette en Savoie. Ses parents, Marie et Joseph, comme l'a fait remarqué avec humour son fils, Michel, lors de sa prise de parole, se sont saignés aux quatre veines pour leur fils fasse des études.

Michel Fugain, heureux de retrouver Grenoble, où il a passé son enfance et son adolescence - Radio France
Michel Fugain, heureux de retrouver Grenoble, où il a passé son enfance et son adolescence © Radio France - Véronique Pueyo

Pierre sera médecin, mais très jeune, durant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la résistance.

Justice, humanisme et résistance

"Pierre Fugain a résisté toute sa vie" a souligné Eric Piolle, le maire de Grenoble, dans son discours. "Il a dit non au fascisme, non à la guerre en Indochine, en Algérie. Toujours du coté des opprimés. Il a été un des premiers médecins à faire des IVG, quand c'était encore illégal et passible de prison. Il a présidé durant 40 ans l'Anacr, association nationale des anciens combattants et amis de la résistance."

Pierre Fugain - Maxppp
Pierre Fugain © Maxppp - Dauphiné Libéré

Puis Michel et Claude, ses enfants ont pris tour à tour la parole. Claude, sa fille, médecin comme son père, a dit avec émotion : "C'était un papa formidable ! Il nous a beaucoup transmis mais en matière d'éducation, il était très mauvais. Quand il nous punissait, parce qu'on avait fait une bêtise, il annulait rapidement la punition, car il ne voulait pas qu'on soit malheureux...Mais enfin, cela ne nous a pas trop mal réussi! J'y pense tous les jours. Il nous manque beaucoup."

Pendant le discours du maire - Radio France
Pendant le discours du maire © Radio France - Véronique Pueyo

Le chanteur célèbre, Michel Fugain, a lui choisi de parler de ses grands-parents paternels : "Ils s'appelaient Marie et Joseph ! Ça ne s'invente pas ! Pépé et mémé tenaient une épicerie et on aimait y aller pour les bonbons, comme dans la chanson de Renaud, Mistral gagnant ! C'était des gens qui venaient de familles très pauvres. Ils se sont fait une petite place au soleil pour que leurs fils fassent des études. Mais ils étaient de gauche, surtout ma grand-mère, qui avait été bonne à 12 ans chez des bourgeois parisiens. Mon père, qu'on surnommait Pierrot ou Mickey a toujours rué dans les brancards. Mais la seule personne devant laquelle il a toujours filé doux, c'était sa mère !"

Ecoutez Michel Fugain rendre hommage à son "papounet"

Un film sur la vie de Pierre Fugain a ensuite été projeté dans la salle d'honneur de l'Hotel de Ville de Grenoble.

Choix de la station

France Bleu