Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Inauguration de France Bleu Elsass, première radio rhénane, au Parlement Européen de Strasbourg

lundi 12 novembre 2018 à 10:55 Par Régine Jessel, France Bleu Elsass, France Bleu Alsace et France Bleu

Ce lundi 12 novembre, France Bleu Elsass devient officiellement la première radio rhénane de France. Une nouvelle dimension pour notre radio en alsacien, inaugurée en présence des représentants institutionnels des deux pays, au Parlement Européen de Strasbourg.

Jean-Emmanuel Casalta, directeur de France Bleu sur les ondes de France Bleu Elsass pour le lancement de la radio rhénane
Jean-Emmanuel Casalta, directeur de France Bleu sur les ondes de France Bleu Elsass pour le lancement de la radio rhénane © Radio France - Régine Jessel

Strasbourg, France

Depuis 6h30 ce lundi 12 novembre 2018, France Bleu Elsass élargit le contenu de ses programmes au bassin rhénan. Cette nouvelle offre éditoriale qui touche 4 millions de personnes de part et d'autre du Rhin passe en revue tout leurs centres d'intérêt : actualité, culture, patrimoine, musique, emploi, météo ou encore trafic. L'objectif de cette première webradio locale transfrontalière en alsacien est de renforcer le lien des traditions et des valeurs historiquement partagées avec l'Allemagne.

Une expérience de web radio unique

Cette nouvelle offre éditoriale qui s'adresse aux 4 millions de personnes qui habitent cet espace rhénan est une expérience unique. A l'antenne, les animateurs parlent en alsacien, à des intervenants qui peuvent s'exprimer aussi bien en alsacien qu'en français ou en allemand. L'un des axe fort de cette nouvelle offre passe par la vidéo.

L'alsacien est l'une des langues régionales les plus pratiquée. Elle est parlée par 35 855 élèves selon un rapport de 2008 publié par la Direction générale de l'enseignement scolaire.

Un lancement au Parlement Européen

Le 11 novembre 1930, naissait Radio Strasbourg, première station radio d'état destinée à contrer les ondes allemandes. 88 ans plus tard, France Bleu Elsass, radio de service public, fait un grand pas (numérique) et ouvre son espace éditorial à nos voisins germaniques. 

C'est un moment historique, inauguré au Parlement Européen de Strasbourg, en présence de nombreuses personnalités : Sibyle Veil, PDG de Radio France, Guy Lagache, Directeur des antennes et de la stratégie éditoriale de Radio France, Olivier Zegna-Rata, Directeur des relations institutionnelles et internationales de Radio France, Jean-Emmanuel Casalta, directeur de France Bleu, et Hervé de Haro, directeur de France Bleu Alsace et France Bleu Elsass.

Avant l'inauguration, Sybile Veil, PDG de Radio France a présenté le projet au club de la presse de Strasbourg. Elle a souligné l'élan du numérique sur les antennes de Radio France et le rôle que pouvait avoir cette nouvelle radio rhénane : "Cette offre permettra de traiter des problématiques qui n'ont pas de frontières (...). Ce projet a beaucoup de sens et s'inscrit pleinement dans le projet européen".

Une inauguration en musique

La cérémonie débute par "L'ode à la joie" interprétée par Rebecca Joy Lohnes, soprano, accompagnée d'un quatuor, sous la houlette de Theodor Guschlbauer, le chef d’orchestre qui dirigeait le concert de la commémoration du centenaire de la fin de la guerre en présence des chefs d’états français et allemand en la cathédrale de Strasbourg le 4 novembre dernier.

Un mini concert Stimme, le concours de la chanson alsacienne avec les gagnants des deux précédentes éditions, Gaël Sieffert et Lilou Cadillac, mais aussi de Matskat, le coach clôture la cérémonie.

Six grands témoins interviennent :  

  • Jean-Marie Cavada, journaliste, ancien PDG de Radio France, député européen
  • Catherine Trautmann, ancienne ministre de la culture
  • Frédéric Bierry, Président du Conseil Général du Bas-Rhin qui représentera aussi Brigitte Klinkert Présidente du Conseil Général du Haut-Rhin
  • Anne Sander, députée européen alsacienne
  • Rolf Mafael, Ambassadeur d’Allemagne en France auprès du Conseil de l’Europe
  • Jean-Luc Marx, Préfet Région Grand Est