Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INVITÉ - Pierre Lemarchal : "Il y a des choses très intéressantes qui vont dans le bon sens dans la mucoviscidose"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Chambéry, France

Ce week-end sera marqué par les dix ans de la disparition de Grégory Lemarchal. Le vainqueur savoyard de la Star Academy en 2004 avait mis sa notoriété artistique au service des malades de la mucoviscidose, comme lui. Ses proches aident depuis dix ans la recherche médicale et les patients.

Depuis 10 ans l'association Gregory Lemarchal créée par ses parents Pierre et Laurence Lemarchal et sa sœur Leslie récolte des fonds pour la recherche
Depuis 10 ans l'association Gregory Lemarchal créée par ses parents Pierre et Laurence Lemarchal et sa sœur Leslie récolte des fonds pour la recherche © Radio France - Serge Di Loreto

Dimanche 30 avril, cela fera dix ans que Grégory Lemarchal s'est éteint. L'auteur-interprète qui a grandi à Sonnaz près d'Aix-les-Bains (Savoie) a été emporté en plein succès par la mucoviscidose. Quelques semaines après sa disparition, ses parents et sa sœur ont créé l'association Gregory Lemarchal - en finir avec la mucoviscidose pour poursuivre le combat de Grégory contre la maladie. Dix ans plus tard, le bilan de l'association, ce sont des fonds mobilisés, cinq millions d'euros en faveur de la recherche, mais aussi des locaux rénovés dans des hôpitaux qui accueillent les malades.

"Réussir à vivre avec la muco, j'ai la sensation qu'on y arrive"

— Jérémie Vandurne

Jérémie Vandurne a 27 ans, il vit à Lille. Il se souvient de l'espoir suscité par Grégory Lemarchal pour les malades de la mucoviscidose comme lui et constate très concrètement les progrès médicaux " A 13 ans, pour moi j'allais mourir à 21-21 ans, dit-il. Aujourd'hui j'en ai 27, je ne suis pas tout seul, on est beaucoup à avoir 25, 30, 40 ans et être encore en vie ". Il parle de ses projets de vie, il dit qu'il arrive parfois à oublier sa maladie, malgré la prise de vingt médicaments chaque jour. " Le message de Pierre et Laurence Lemarchal c'est pas on va vaincre la muco, c'est on va réussir à vivre avec la mucoviscidose, j'ai la sensation qu'on y arrive ".

Jérémie Vandurne témoigne dans le reportage de 90 minutes "Grégory Lemarchal, sous son regard, le combat continue" qui sera diffusé ce dimanche 30 avril à 13h30 sur TF1.

"Aujourd'hui j'ai 27 ans, je m'étonne à penser à la retraite" explique Jérémie Vandurne, malade de la mucoviscidose

Une maison pour les malades ouvrira fin 2018 à Rueil-Malmaison

L'association Grégory Lemarchal, c'est aussi un projet de maison pour les malades, à Rueil-Malmaison près de l'hôpital Foch de Suresnes où Grégory Lemarchal avait été soigné. Cette maison ouvrira fin 2018, explique le président de l'association Pierre Lemarchal. Elle accueillera les malades en rééducation après leur greffe pulmonaire. Pour le dixième anniversaire de la disparition de Grégory Lemarchal, l'association créée par ses proches lance un appel au don par SMS au 92 777 : tapez GREG5 pour donner 5 euros, GREG10 pour donner 10 euros.

Pierre Lemarchal, président et cofondateur de l'association Grégory Lemarchal, invité ce vendredi à 7h50 sur France Bleu Pays de Savoie

Suivez le dixième anniversaire de la mort de Grégory Lemarchal sur France Bleu Pays de Savoie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess