Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Jacques Higelin : un habitué de la Bretagne

vendredi 6 avril 2018 à 13:39 Par Simon Cardona et Tudi Crequer, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Jacques Higelin est mort ce vendredi 6 avril à Paris à l'âge de 77 ans. Avec une vingtaine d'albums et des tubes inoubliables, le chanteur reste l'un des pionniers du rock français. A plusieurs reprises, il est venu et a partagé avec la Bretagne ses plus belles œuvres.

Jacques Higelin en concert
Jacques Higelin en concert © Maxppp - Ludovic Maillard

Bretagne, France

La France perd l'un des grands noms du rock français. Vendredi matin, la famille de Jacques Higelin a annoncé la mort du chanteur, à 77 ans. Originaire de la Seine-et-Marne, Jacques Higelin a fait des passages remarqués en Bretagne.

Habitué des festivals bretons

En 1999, Jacques Higelin participe au festival des Vieilles Charrues. Il y retournera en 2007. Engagé politiquement, Jacques Higelin s'est aussi produit à la Fête de l’Humanité Bretagne en 2004 à Lanester.  Le rockeur a aussi été l'une des têtes d'affiche de la 14e édition du Festival du bout du monde et du festival Mythos à Rennes en 2013. "C'était quelque chose qu'on attendait depuis longtemps. Ça faisait des années qu'on lui courrait après. La salle était comble. Il avait été hyper généreux ce soir là, il se sentait bien dans cet environnement chaleureux, à taille humaine" explique Maël Le Goff, le directeur général du festival Mythos qui accueillera le 18 avril prochain Arthur H, le fils de Jacques Higelin. "Il y aura une émotion toute particulière" ajoute Maël Le Goff.

"Arrête la cigarette sur scène !" - Le conseil de Jacques Higelin à un artiste qui fait sa première partie – Patrice Cum, directeur de la salle Avel Vor à Plougastel en 2005

Le chanteur était également venu jouer sur la scène du festival Panoramas en 2006. "On a travaillé ensemble sur l'album avec Rodolphe Burger, confie Joran Le Corre le programmateur du festival de Morlaix, il venait régulièrement le voir sur l'île de Batz. C'est d'ailleurs là-bas que je l'ai vu pour la dernière fois. Il avait accepté de venir chanter pour le bal du 14 Juillet sur l'île. C'est pas quelqu'un qui calculait l'argent et la célébrité, il n'en avait rien à faire."

Une chanson avec les élèves de Douarnenez

Mais ses liens avec la Bretagne sont bien plus anciens. Déjà en mai 1980, Jacques Higelin chante à Plogoff pour soutenir la lutte contre le projet d'une centrale nucléaire. Dix ans plus tard, il enregistre une chanson avec les enfants des écoles primaires publiques de Douarnenez, Sous le disque d'or du soleil levant ; un titre censé dénoncer les horreurs de la guerre du golf : "Il faisait partie des personnes que je vénérais, qui m’impressionnait, se souvient Dominique Molard, enseignant de percussions à l'époque. Voir ses yeux, son intensité, son gabarit imposant, c'était vraiment impressionnant. L'année suivant, il nous a proposé de refaire ce morceau aux Francofolies à La Rochelle, avec tous les élèves qui avaient participé au projet. Jacques a ensuite voulu l'inclure dans un de ses albums mais ça ne s'est jamais fait."

A LIRE - Mort de Jacques Higelin : retour sur la carrière d'un artiste inclassable