Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

PHOTOS - Jean-Pierre Raffarin, l'un des plus grands fans de Johnny

mercredi 6 décembre 2017 à 11:26 Par William Giraud, France Bleu Poitou et France Bleu

L'ancien premier ministre et ex-sénateur de la Vienne voue depuis son plus jeune âge une passion pour l'idole des jeunes.

Jean-Pierre Raffarin, micro en main.
Jean-Pierre Raffarin, micro en main. - DR

Poitiers, France

On a retrouvé des photos de Jean-Pierre raffarin, à 20 ans, sur scène : le militant des jeunes giscardiens est au micro et chante déjà du Johnny.

Jean-Pierre Raffarin monte sur scène. - Aucun(e)
Jean-Pierre Raffarin monte sur scène. - DR

Hommage sur son site Internet

Ce matin, l'ancien premier ministre a rendu hommage au chanteur sur son site Internet.

"Ce matin on a tous en nous quelque chose qui meurt. La cicatrice traverse trois générations. La mienne, celle qui était en fraternité avec Johnny parce qu’il a accompagné toute notre vie et notamment la plus belle part, celle de la jeunesse. La génération de nos parents à la quelle nous l’avons fait aimer, à celle de nos enfants qui ont appris sa musique avant leur parole. Johnny nous comprenait si bien: « tes tendres années », »génération perdue »annonciatrice de 68, »Oh Marie », « sang pour sang », « rester vivant »… Johnny distribuait de la vie. Son souffle était celui de l’énergie. Sa force n’était pas celle des discours et pourtant il entrait en communication avec tous ses mots, tous ses gestes, tous nos codes (« maintenant je voudrais vous parler d’une fille »…). Sa générosité lui permettait tout. Il est en nous. Il ne partira que quand nous partirons. Il a incarné la vie, l’amour unique réponse au « noir c’est noir » Que je t’aime. Jpr"

"Ah que je t'aime ! C'est de l'énergie qu'il nous donne"

Connu pour ses imitations de l'idole des jeunes, il a souhaité , à sa manière, devant les caméras, un bon anniversaire au chanteur, en 2013.

En 2015, il assiste au concert de Johnny aux Francofolies de la Rochelle. "Je lui suis resté fidèle depuis l'âge de nos 20 ans. Il est resté le chanteur de nos tendres années. C'est un hymne permanent à la vie. Johnny rassemble" déclarait l'ancien sénateur sur France Bleu.