Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

L'ADN le confirme : la dépouille retrouvée en Russie est celle de Charles-Etienne Gudin, général de Napoléon

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Il n'y a plus de doute. C'est bien la dépouille du général Gudin, natif de Montargis, qui a été découverte cet été en Russie. Des analyses ADN viennent de le confirmer. Les descendants du général napoléonien veulent désormais qu'il repose aux Invalides, à Paris.

Le Général Gudin , un des héros de la campagne russe de 1812
Le Général Gudin , un des héros de la campagne russe de 1812 © Maxppp - Leemage

Loiret, France

C'est une histoire qui passionne la Russie et bientôt la France aussi. Début juillet, une équipe d'archéologues, dirigée par le Français Pierre Malinowski, ancien légionnaire, affirmait avoir découvert à Smolensk, à l'ouest de Moscou, la dépouille du général Gudin. Charles-Etienne Gudin, né à Montargis en 1768, était un ami d'enfance de Napoléon. Il a été tué en 1812 lors de la campagne russe. 

Présentation de la dépouille du Général Gudin cet été à Moscou  - Radio France
Présentation de la dépouille du Général Gudin cet été à Moscou © Radio France - Claude Bruillot

Dès cet été, les officiels russes et notamment la Société d'Histoire Nationale, étaient persuadés d'avoir mis au jour la dépouille du général napoléonien. Ils s'appuyaient pour cela sur plusieurs indices notamment anthropologiques. Mais pour confirmer cette découverte majeure des tests ADN ont été menés. "Je suis revenu en France avec dans mes valises un bout de fémur et des dents trouvés sur la dépouille" explique Pierre Malinowki, "je les ai confiés à un professeur de Marseille pour qu'il compare l'ADN avec celle du frère et de la mère du général enterrés dans le Loiret". L'ancien légionnaire confirme ainsi une information du Point.

Une exhumation au caveau familial de Saint-Maurice-sur-Aveyron

Pour cela, les restes du frère, lui aussi ancien général de Napoléon, et de leur mère ont été exhumés il y a quelques semaines du caveau familial, situé à Saint-Maurice-sur-Aveyron, dans le Montargois. Des prélèvements ADN ont été effectués et le résultat correspond bien à l'ADN de la dépouille retrouvée en Russie. " L'ADN correspond à 100% " assure Pierre Malinowski, "il n'y a plus de doute". Pour lui, c'est l'aboutissement d'une aventure lancée il y a deux ans. "On a eu aussi beaucoup de chance de retrouver un squelette après toutes les tragédies qu'a connues la Russie depuis 1812. Et chose encore plus incroyable, il y avait plus d'ADN exploitable sur cette dépouille que sur les os du caveau conservés au sec depuis 200 ans. Parfois, c'est presque le monde à l'envers."

" On a eu une chance incroyable de retrouver le squelette"

La famille espère un hommage national aux Invalides 

Cette confirmation par l'ADN n'est qu'une demi-surprise pour Albéric d'Orléans, descendant direct du Général Gudin. "J'étais déjà persuadé qu'on avait bien trouvé son lieu de sépulture en Russie. Mais évidemment, ça reste une bonne nouvelle" explique le descendant. Pour lui, c'est maintenant la suite qui est importante. "Il me semble qu'une cérémonie et une inhumation aux Invalides sont légitimes." Il rappelle que Charles-Etienne Gudin a été l'un des grands généraux de Napoléon, " c'est l'homme qui a tenu tête aux Prussiens lors de la bataille d'Auerstaedt, il mérite un hommage national".  Albéric d'Orléans et Pierre Malinowski ont déjà fait une demande en ce sens à l'Élysée. La Russie, elle, serait prête à mettre un avion à disposition pour rapatrier le corps. 

Choix de la station

France Bleu