Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

L'élection de Miss Franche-Comté est-elle truquée chaque année ?

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

La polémique sur la désignation de Miss Franche-Comté 2017 prend de l'ampleur, cette semaine. La responsable du comité Miss France à beau affirmer qu'il n'y a aucune contestation possible à l'élection de Mathilde Klinguer, une ancienne Miss confirme à son tour un mode d'élection flou.

Miss Franche Comté 2012, Charlène Michaut, dénonce des anomalies dans le processus d'élection des miss en Franche-Comté.
Miss Franche Comté 2012, Charlène Michaut, dénonce des anomalies dans le processus d'élection des miss en Franche-Comté. © Maxppp - Jean Becker

Franche-Comté, France

Depuis les explications fournies par Miss Franche-Comté, au sujet de son élimination du concours, qui affirmait ne pas avoir les épaules pour endosser l'écharpe nationale, les langues se délient. La première à être sortie du silence n'est autre que sa dauphine 2017. Sur France Bleu, la responsable du comité Miss France avait affirmé, ce jeudi, qu'il n'y avait aucune contestation possible à l'élection de Mathilde Klinguer, cette année. "Non, Fanny Trimaille, Miss Doubs, ne s'est pas fait voler", avait-t-elle tenu à préciser. Mais la polémique enfle encore, ce vendredi. Une ancienne Miss France-Comté affirme à son tour que l'élection est truquée. 

"Je ne pouvais pas fermer les yeux"

Il y a cinq ans, Charlène Michaut endossait l'écharpe de Miss Franche-Comté. Comme cela se fait régulièrement, elle avait ensuite fait son entrée au comité régional des Miss. "C'est clair, les membres du jury étaient bien sélectionnés, affirme la jeune femme qui n'avait pas passé le premier tour du concours national et qui revient sur son sacre. Je l'ai su et compris par la suite. Lors de mon élection, le petit ami d'une très bonne copine faisait parti des membres du jury. Je ne pense pas que cela soit le fait du hasard."

L'interview de Miss Franche Comté 2012, Charlène Michaut, au micro France Bleu Besançon de David Malle.

Aujourd'hui âgée de 29 ans, Charlène Michaut l'assure : "L'élection était bien truquée. Quand je me suis rendue compte de ce qui se passait, j'ai immédiatement coupé les ponts avec le comité. Je ne pouvais pas fermer les yeux." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu