Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La chanteuse Rika Zaraï est morte à l'âge de 82 ans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La chanteuse israélienne Rika Zaraï, connue notamment pour son tube "Sans chemise, sans pantalon" dans les années 1970, est morte à l'âge de 82 ans, a annoncé ce mercredi l'ambassade d'Israël en France sur Twitter.

La chanteuse Rika Zaraï est morte à l'âge de 82 ans.
La chanteuse Rika Zaraï est morte à l'âge de 82 ans. © Maxppp - MAX BERULLIER

La chanteuse israélienne Rika Zaraï est morte à l'âge de 82 ans. C'est l'ambassade d'Israël en France qui l'annonce ce mercredi sur Twitter : "Profondément attristés par la disparition de Rika Zaraï qui a conquis le cœur des Français avec son bel accent de sabra". L'artiste était connue pour ses tubes "Sans chemise, sans pantalon" ou encore "Alors je chante".

Grands succès dans les années 1960 et 1970

Née le 19 février 1938 à Jérusalem, dans une famille de pionniers juifs, elle s'installe ensuite en France pour poursuivre sa carrière de chanteuse. Elle signe deux chansons pour Charles Aznavour "le Temps" et "Et pourtant". L'artiste connaît ensuite de grands succès dans les années 1960 et 1970, avec des titres comme "Casatschok" (disque d'or en 1969), "Balapapa" ou des interprétations de "Hava Nagila" et "Tournez manège".

Elle fait danser toute la France en 1975 avec "Sans chemise, sans pantalon".

En 1969, un accident de voiture la laisse six semaines dans le coma, avec fractures du crâne et de vertèbres. Mais ce "cauchemar va se transformer en une réussite formidable" : elle est sauvée, dit-elle, grâce à la "médecine douce", dont elle va devenir une ardente prosélyte.

Dans les années 1980, elle se reconvertit en effet dans l'écriture d'ouvrages sur les bienfaits de la médecine naturelle. Si ses livres se sont vendus à plusieurs millions d'exemplaires, ses positions sur les bienfaits de produits naturels contre le cancer ou le sida lui vaudront l'inimitié du milieu médical. 

Après un AVC en 2008, Rika Zaraï fait sa dernière apparition publique à l'occasion de la "Nuit de la déprime" organisée aux Folies Bergère en février 2020. Elle y interprète l'un de ses succès, "Prague", et reçoit une standing-ovation du public.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess