Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La Côte-d'Or sur le web

Démission de Nicolas Hulot : les réactions sur le web en Côte-d'Or

mercredi 29 août 2018 à 9:04 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Ce mardi 28 août on a appris quasi simultanément que l'été 2018 a été l'un des plus chauds de l'histoire de la météo, après celui de 2003, et le départ du ministre de la transition écologique. Une démission de Nicolas Hulot très commentée sur le web en Côte-d'Or.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot © Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium/MAXPPP

Dijon, France

Ces mois de juin, juillet et août 2018 ont même été les plus chauds jamais enregistrés en France après celui de 2003, année récord par ailleurs. Dans un article du journal Ouest France repris en Bourgogne sur les sites internet du Bien public et du Journal de Saône-et-Loire, Météo France confirme que le phénomène a été particulièrement marqué dans le quart nord-est de l'Hexagone, donc chez nous !    

La lutte contre le réchauffement climatique, c'était le fer de lance de Nicolas Hulot, qui a claqué la porte du gouvernement ce mardi 28 août. Et bien, là aussi, la température monte sur les différents sites internet de la région, car évidemment sa démission donne lieu à toute une série de réactions politiques. Le site Info-dijon.com publie par exemple un communiqué d'Europe Ecologie les Verts. On y apprend qu'on n' a pas fini d'avoir chaud, car il cite le climatologue Jean Jouzel qui prévoit pour la France dans trente ans, des températures pouvant atteindre 50 à 55°c ! Pour les écologistes bourguignons, cet échec de Nicolas Hulot "c’est la traduction selon laquelle tous ceux qui sont aux manettes ne prennent pas la mesure de l’urgence.". Et ils espèrent que cette démission constituera "un choc salutaire".   

Le site de France 3 Bourgogne publie pour sa part la réaction du président UDI de la Côte-d'Or. François Sauvadet tient à saluer Nicolas Hulot, "même s'il ne partageait pas toutes ses convictions". Il faut savoir que François Sauvadet préside aussi le Comité de bassin "Seine Normandie" et c'est dans ce cadre qu'il a "toujours rencontré un ministre attentif et sérieux".  

Mais visiblement, le ton n'est pas du tout le même à droite. Pour le sénateur "Les Républicains"de la Côte-d'Or toujours cité par France 3,  la réaction se résume en un mot : "Enfin" s'exclame Alain Houpert !   

  - Visactu
© Visactu -