Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Alizé Cornet blanchie après avoir manqué des contrôles antidopage

mardi 15 mai 2018 à 18:32 Par Laure Debeaulieu, France Bleu Azur

Le tribunal indépendant de la Fédération Internationale de Tennis a blanchi la joueuse de tennis, pour ne pas avoir respecter trois contrôles antidopage. Elle pourra participer aux tournois de Strasbourg et de Roland Garros

La joueuse niçoise est soulagée et participera au tournoi de Strasbourg
La joueuse niçoise est soulagée et participera au tournoi de Strasbourg © Maxppp - Jean-Marc Loos

Nice, France

Alizé Cornet risquait jusqu'à deux ans de suspension après ses trois "non présentation" aux contrôles antidopage. La joueuse niçoise pourra participer au tournoi de Strasbourg la semaine prochaine (du 18 au 26 mai) et surtout se présenter sur la terre battue de Roland Garros (du 27 mai au 10 juin) . La fédération a reconnu que la personne venue faire les prélèvements lors du troisième contrôle n'avait pas fait tous les efforts nécessaires pour la localiser. L'interphone de son appartement était cassé et elle n'avait pas entendu l'appel. 

"Elle revient de loin" 

L'avocat de la joueuse, Alexis Gramblat, a expliqué sur France-Info  qu'Alizé " avait eu peur même si elle avait confiance dans les explications qu'elle donnait. Elle est extrêmement heureuse, soulagée et ravie de pouvoir se reconcentrer sur les tournois de Strasbourg et Roland Garros qui sont ces prochains objectifs", a-t-il ajouté. Pour Alexis Gramblat, la Française est rigoureuse et "n’a jamais pris ces obligations à la légère".

La Fédération internationale de Tennis a 21 jours pour faire appel .