Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

La mort de Joël Robuchon : le cuisinier poitevin est décédé à l'âge de 73 ans

lundi 6 août 2018 à 11:45 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

Le chef le plus étoilé au monde au guide Michelin est décédé. Ce poitevin avait encore comme projet d'ouvrir son école de cuisine à Montmorillon.

Joël Robuchon un homme de coeur !
Joël Robuchon un homme de coeur ! © Radio France - VH

Poitiers, France

Joël Robuchon, sacré « Meilleur Ouvrier de France » en 1976, « Chef de l'année » en 1987 puis « Cuisinier du siècle » en 1990. Il était à ce jour,  le chef qui détient le plus d'étoiles au monde au guide Michelin.

À sa naissance, le 7 avril 1945 à Poitiers, rien ne destinait ce fils de maçon à rafler tous ces titres, toutes ces distinctions. Élève au Petit Séminaire de Mauléon-sur-Sèvres dans les Deux-Sèvres, il pense, un temps, entrer au service de Dieu, mais il trouve sa voie dans la gastronomie, en devenant tout d'abord apprenti puis compagnon. À seulement 29 ans, il prend les commandes des cuisines de l'hôtel Concorde Lafayette et dirige 90 cuisiniers, servant plusieurs milliers de repas par jour. Son professionnalisme, sa rigueur, son assurance, sa créativité lui taillent déjà une belle réputation.

Après un passage remarqué en tant que chef et directeur de la restauration de l'hôtel Nikko où il décochera deux étoiles, il ouvre son restaurant en décembre 1981 : Le Jamin. La première année, il reçoit sa première étoile au guide Michelin, l'année suivante, la deuxième et l'année d'après la troisième. Trois ans, trois étoiles, du jamais vu dans l'histoire de la gastronomie ! Nous rappelle son site officiel. Depuis plusieurs années il avait à cœur d'ouvrir chez lui dans la Vienne une grande école de gastronomie à son nom.