Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La Côte-d'Or sur le web

La qualité de l'air se dégrade en Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

Tous les jours, France Bleu Bourgogne surfe sur internet et sur les réseaux sociaux pour vous sélectionner une info qui parle de la Côte-d'Or. Ce mercredi, on s'intéresse à la qualité de l'air que nous respirons. Elle se dégrade mais ces relevés sont-ils vraiment fiables ?

Un appareil de mesure de la qualité de l'air
Un appareil de mesure de la qualité de l'air © Maxppp - Baziz Chibane

Dijon

Les observations et prévisions

La qualité de l'air se dégrade, ce qui n'est pas une surprise car le fort ensoleillement, l'absence de vent et les températures très chaudes, favorisent l'accumulation rapide des particules dans l'air. Atmo BFC, l'organisme qui mesure tout ça, estime que le seuil de 180 microgrammes doit être atteint ce mercredi 26 juin.

La situation prévue à partir de ce mercredi en Bourgogne-Franche-Comté

La qualité de l'air prévue ce mercredi 26 juin 2019 en Bourgogne Franche Comté  - Aucun(e)
La qualité de l'air prévue ce mercredi 26 juin 2019 en Bourgogne Franche Comté - Atmo BFC

Cela veut dire quoi concrètement ?    

Pour l'instant, en Côte-d'Or, nous en sommes au niveau des recommandations pour limiter la pollution. Il est conseillé par exemple de réduire nos déplacements, et d'une manière générale l'utilisation des moteurs thermiques. Mais cela concerne aussi le brûlage des végétaux qui est interdit.

pot d'échappement  - Maxppp
pot d'échappement © Maxppp - Baziz Chibane

Dans le détail :

- le brûlage des déchets à l'air libre est interdit, y compris les végétaux.

- Nous sommes tous appelés à réduire les émissions de polluants en limitant l’usage des engins à moteur thermique (tondeuse à gazon, groupes électrogènes, …)  

- Sur la route, il faut adapter une "conduite apaisée" en réduisant notamment la vitesse hors agglomération, couper le moteur des véhicules à l’arrêt, limiter l’utilisation de la climatisation

- Dans la mesure du possible, il faut privilégier les modes de déplacement non polluants ou en commun (bus, train, covoiturage) et différer les déplacements non indispensables Réduisez votre vitesse hors agglomération.

- Il faut limiter les travaux nécessitant l’usage de solvants.

Les conséquences de la pollution aux particules fines sur notre santé 

Il ne faut pas confondre :  – d’un côté, la pollution atmosphérique par des gaz à effet de serre, comme le méthane ou le CO², qui contribuent au réchauffement climatique,  – et de l’autre, la pollution de l’air que l’on respire et qui a des conséquences directes sur la santé.  La pollution de l’air peut être due aux particules fines et à des gaz comme les oxydes d’azote.  

Les particules fines sont des poussières et des résidus de combustion. On les classe en deux catégories : les PM 10, d’un diamètre inférieur à 10 micromètres, et les PM 2,5 qui font moins de 2,5 micromètres.

Ces relevés sont-ils vraiment fiables ? 

La réponse est oui ...et non ! Oui, parce que les machines qui analysent l'air sont efficaces, donc les informations qu'elles fournissent sont avérées et doivent être prises en compte.  Reste à savoir si ce sont vraiment les bonnes particules qu'on étudie. Voici ce qu'en dit Jean-Christophe Brisard, l'auteur d'une enquête passionnante réalisée pendant deux ans et qu'on découvre dans un livre « Irrespirable » parue aux éditions First.

Il y décortique le « scandale des pressions, collusions et mensonge pour que rien ne change ». L’Ex-Francilien a lui-même quitté la capitale quand sa fille a fait de l’asthme,.