Médias – People DOSSIER : Johnny Hallyday est mort

Johnny Hallyday : le chanteur Antoine raconte ses souvenirs grenoblois sur la rock star

Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère et France Bleu mercredi 6 décembre 2017 à 13:42 Mis à jour le mercredi 6 décembre 2017 à 16:07

Antoine qui a vécu son adolescence et ses classes prépa à Grenoble rend hommage à Johnny sur FBI
Antoine qui a vécu son adolescence et ses classes prépa à Grenoble rend hommage à Johnny sur FBI © Maxppp -

Antoine, le chanteur et navigateur qui a vécu à Grenoble, a rendu hommage à son ami Johnny "parti au ciel faire du rock'n roll avec Elvis, John Lennon et tant d'autres". Il est aussi revenu sur la guéguerre qui les a opposés avec leurs chansons "Les Élucubrations" et "Cheveux longs, idées courtes".

Antoine était un fan de longue date de Johnny : "Dans mon enfance, j'avais tous ses disques, j'allais décoller les affiches de Johnny, non pas pour que les gens n'aillent pas le voir en spectacle, mais pour les mettre dans ma chambre ! J'étais très fan de l'idole des jeunes et de tous ses succès." Le chanteur est né à Madagascar mais il a vécu une partie de son adolescence à Grenoble. C'est là qu'il a vu Johnny de près pour la première fois quand il s'est produit au Théâtre Municipal. Il a raconté cette anecdote sur France Bleu Isère, un moment qui a changé sa vie, dit-il.

"Grâce à Johnny, je suis devenu grand, il m'a fait gagner 12 centimètres !"

"Un jour je suis allé voir Johnny au Théâtre de Grenoble, et j'ai attendu des heures pour avoir un autographe. J'ai eu mon autographe, mais j'ai pris froid, j'ai eu une grippe épouvantable, j'ai eu une fièvre terrible. J'étais très content de mon autographe, mais je suis resté couché pendant 15 jours. J'étais tout petit à l'époque, je devais mesurer 1.60 mètre. La fièvre terrible m'a fait gagner 12 cm en 15 jours. Quand je me suis levé, grâce à Johnny, j'étais grand ! En fait, Johnny a changé ma vie".

"C'était rigolo cette guéguerre entre nous avec les Élucubrations et sa chanson "Cheveux long et idées courtes"

A Grenoble, Antoine a fréquenté le lycée Champollion en classes "prépa" Math sup et Math spé avant d'obtenir son diplôme d'ingénieur à Centrale Paris en 1966. 1966, c'est aussi l'année du succès des "Elucubrations d'Antoine" , chanson provocatrice où il vante ses cheveux longs, les chemises à fleurs et propose de mettre la pilule en vente dans les Monoprix et ... d'enfermer Johnny Hallyday dans une cage du cirque Médrano ! La star du rock lui répondra par une autre chanson "Cheveux longs et idées courtes" où il se moque des "beatniks" qui veulent changer le monde en restant "assis sur leur derrière et les bras croisés"

"On est devenus copains, on est monté sur scène ensemble à Cambrai dans un grand festival"

Sur France Bleu Isère, Antoine est revenu sur cette "guéguerre" entre eux : "Cette guéguerre, c'était rigolo ! En fait, la première fois que j'ai rencontré Johnny, il me dit "J'adore ta chanson et d'ailleurs, regarde j'ai une chemise à fleur !" et Il avait une chemise à fleurs ! Dans les mois qui ont suivi, le succès des" Elucubrations" était tellement excessif, tellement extrême qu'il a été poussé par ses copains, ils lui ont dit "Il faut que tu répondes à Antoine. Mais par la suite on s'est rencontrés, on est devenus copains, on s'est dit qu'il fallait qu'on arrête de dire des "couillonnades" à la radio. Beaucoup plus tard , on est monté sur scène ensemble et encore plus tard, il m'a demandé des conseils pour acheter un bateau".

"Il nous laisse un grand trou, tout d'un coup"

Antoine a exprimé son émotion sur France Bleu Isère : "Il va nous manquer énormément, c'est comme s'il y avait un grand trou dans la musique française tout d'un coup. Je pense qu'il est parti au ciel faire du rock'n'roll avec Elvis, avec John Lennon, avec Chuck Berry et bien d'autres..."