Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Le coiffeur Jean-Louis David est mort à 85 ans

-
Par , France Bleu, France Bleu Azur

Le coiffeur Jean-Louis David, créateur des salons de coiffure qui portent son nom, est mort ce mercredi 3 avril en Suisse à l'âge de 85 ans a indiqué à l'AFP le groupe Provalliance, qui détient la marque du coiffeur star, confirmant une information de BFM.

Le créateur des salons de coiffure qui portent son nom est mort ce 3 avril 2019 en Suisse
Le créateur des salons de coiffure qui portent son nom est mort ce 3 avril 2019 en Suisse © AFP - THOMAS WIRTH

Le coiffeur Jean-Louis David, créateur des salons de coiffure qui portent son nom et inventeur du "dégradé", est mort ce mercredi 3 avril en Suisse à l'âge de 85 ans. Il vivait dans ce pays depuis 2002.

Né en 1934 dans une famille de coiffeurs originaire de Grasse, il s'était lancé dans le métier à Paris au début des années cinquante, à l'âge d'or des coiffeurs "artistes". Employé dans un salon appartenant au propriétaire de la revue de cinéma Cinémonde, il s'était fait un nom auprès des stars du 7e art dans les années 60. Il avait notamment coiffé l'actrice hollywoodienne blonde platine Kim Novak, future héroïne du film "Sueurs froides" ("Vertigo") d'Alfred Hitchcock.

Un "avant-gardiste"

Célèbre pour avoir révolutionné le monde la coiffure en créant la coupe dégradée en 1970, il fût l'un des premiers à ouvrir des franchises. L'internationalisation est venue à la fin des années 70 et au début des années 80.

Père de quatre enfants, marié à quatre reprises, il avait vendu sa marque en 2002 au groupe américain Regis Corporation, qui l'avait ensuite revendue en 2008 au groupe Provalliance de Franck Provost. Dans un communiqué transmis à l'AFP mercredi soir, ce dernier a rendu hommage à "un homme visionnaire, avant-gardiste, créateur et businessman hors-norme qui a marqué la coiffure".