Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le comédien Claude Brasseur est mort à l'âge de 84 ans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le comédien Claude Brasseur est mort ce mardi à l'âge de 84 ans, a annoncé son agent à l'AFP. Il a tourné dans de nombreux films dont "La Boum", "Un éléphant ça trompe énormément" ou encore "Camping".

Claude Brasseur en 2015
Claude Brasseur en 2015 © Maxppp - PHILIPPE LAVIEILLE

Le comédien Claude Brasseur est mort à l'âge de 84 ans, c'est ce qu'a annoncé son agent à l'AFP ce mardi. Il avait tourné dans plus de 110 films dont "Camping" ou encore "La Boum". "Claude Brasseur est décédé ce jour dans la paix et la sérénité entouré des siens. Il n'a pas été victime du Covid. Il sera inhumé à Paris dans le respect des règles sanitaires et reposera aux côtés de son père, au cimetière du Père-Lachaise à Paris", a souligné son agent.

110 films en plus de 60 ans de carrière

Né le 15 juin 1936 à Neuilly-sur-Seine, le comédien est le fils du comédien Pierre Brasseur et de l'actrice Odette Joyeux, son parrain est Ernest Hemingway, un grand ami de son père. Il fait ses premiers pas au théâtre à seulement 19 ans, avant de tourner avec les plus grands réalisateurs de l'époque, dont Marcel Carné, Jean Renoir et François Truffaut. Il marque des générations en incarnant François Vidocq à la télévision.

Claude Brasseur dans la série "Les nouvelles aventures de Vidocq" réalisée par Marcel Bluwal.
Claude Brasseur dans la série "Les nouvelles aventures de Vidocq" réalisée par Marcel Bluwal. © AFP - JEAN CLAUDE PIERDET / INA

C'est en 1974 qu'il se fait remarquer au cinéma dans le film "Les Seins de glace". Claude Brasseur reçoit ensuite deux César, celui du meilleur acteur dans un second rôle pour "Un éléphant ça trompe énormément" en 1977, et celui du meilleur acteur trois ans plus tard pour "La guerre des polices". 

"Un éléphant ça trompe énormément" avec Guy Bedos, Victor Lanoux, Claude Brasseur et Jean Rochefort.
"Un éléphant ça trompe énormément" avec Guy Bedos, Victor Lanoux, Claude Brasseur et Jean Rochefort. © AFP - GAUMONT INTERNATIONAL / LES PROD / COLLECTION CHRISTOPHEL VIA AFP

Après plus de 60 ans de carrière, Claude Brasseur reste également associé à son rôle dans "La Boum", où il joue le père de Sophie Marceau, jusqu'aux trois volets de la comédie "Camping" dans les années 2000. Il tourne son dernier long-métrage en 2018, "Tout le monde debout" réalisé par Franck Dubosc.

Une "carrière sans faille"

De nombreuses personnalités ont salué la disparition de Claude Brasseur ce mardi. Sur Instagram, Jean Dujardin a dit "Au revoir mon beau et talentueux Claude".

"C’était un partenaire vraiment très simple, avec lui sur un plateau, il ne me paraissait pas compliqué ni en compétition, c’était quelqu’un d’aimable", se souvient l'actrice Mathilde Seigner sur franceinfo, "même de dos il jouait bien". Pour elle, le comédien signe une "carrière sans faille, il pouvait jouer des rôles qui vont de Camping à un polar".

"C’est le papa de la Boum" qui s’en va, estime pour sa part Franck Dubosc sur franceinfo : "Mon Claude Brasseur, c’est celui qui nous couche tous. C’est la gentillesse, je ne l’ai jamais entendu critiquer qui que ce soit, avec une grande humilité. Il était un amoureux de la vie. Le tonton, le papa, le copain."

C’est tout mon cinéma, celui que j’aime et que j’ai aimé qui s’en va peu à peu. - Franck Dubosc

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess