Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Le comédien Jean Rochefort est mort

lundi 9 octobre 2017 à 11:44 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Le comédien français Jean Rochefort est décédé la nuit dernière à l'âge de 87 ans dans un hôpital parisien, a annoncé sa famille ce lundi. Il était l'un des acteurs les plus populaires du cinéma français.

Le comédien Jean Rochefort avait 87 ans.
Le comédien Jean Rochefort avait 87 ans. © Maxppp -

Le comédien français Jean Rochefort est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 87 ans, a annoncé sa fille Clémence ce lundi. Le comédien, l'un des plus populaire du cinéma français, avait été hospitalisé en août dernier. Il est mort dans un hôpital parisien.

Près de 150 films, un cinéma d'auteur et populaire

Jean Rochefort avait marqué le cinéma français avec la série du "Grand blond" ou encore "Un éléphant ça trompe énormément". Jean Rochefort a tourné près de 150 films, aussi bien de cinéma d'auteur que populaire. Libertin cynique dans "Que la fête commence" de Bertrand Tavernier, il incarne un flegmatique valet anglais ("Les tribulations d'un chinois en Chine" de Philippe de Broca) comme un père de famille adultérin ("Un Eléphant ça trompe énormément" d'Yves Robert) ou un personnage poignant d'animateur radio solitaire dans "Tandem" de Patrice Leconte. Sa longue carrière a été couronnée de trois Césars, pour ses rôles dans "Que la fête commence" en 1976, "Le Crabe-Tambour" en 1978, et un César d'honneur en 1999.

Autodérision, belles lettres et équitation

Jean Rochefort avait aussi un talent certain pour l'autodérision. En 1994, il expliquait à la télévision pourquoi il portait la moustache depuis tant d'années. Après avoir raconté comment il avait commencé à la porter, pour jouer dans "Le Misanthrope" au théâtre, il avait expliqué : "Quand je l'enlève, j'ai l'impression de ne plus avoir de slip!"

En 2015, à l'âge de 84 ans, il avait participé au blog "Les boloss des belles lettres". Il y racontait en vidéo les classiques de la littérature en langage "jeunes". Pour la première, il avait raconté "Madame Bovary" de Flaubert en utilisant les mots "swag", "perrave", "zouz" ou encore "kiffe", avec un succès certain sur internet. En 2016, ces chroniques de trois minutes ont été diffusées sur France 5. Jean Rochefort y racontait avec le même ton "jeune" Le Petit prince", "Roméo et Juliette" ou encore "Les Misérables".

Passionné d'équitation, cavalier émérite, Jean Rochefort avait également commenté les épreuves de la discipline pour France Télévisions pendant les JO d'Athènes en 2004 et pendant ceux de Pékin en 2008.