Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Médias – People

Le Front de Libération Bordeluche : la petite voix dissonante de Bordeaux

jeudi 14 mars 2019 à 10:11 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Créé en janvier 2017, le Front de Libération Bordeluche contre le Parisianisme totalise aujourd'hui 18 000 abonnés sur Facebook et Twitter. Et son co-fondateur Vincent B. attend avec impatience la campagne des municipales. Il était l'invité de France Bleu Gironde ce jeudi matin.

Le co-fondateur du FLB dans les studios de France Bleu Gironde
Le co-fondateur du FLB dans les studios de France Bleu Gironde © Radio France - Aurélie Bambuck

Bordeaux, France

Depuis le départ d'Alain Juppé et l'arrivée d'un nouvel entraîneur aux Girondins de Bordeaux, Vincent B. le reconnaît, il est débordé ! L’actualité bordelaise s'emballe ces dernières semaines, et le co-fondateur du Front de Libération Bordeluche, créé il y a deux ans, se réjouit de ce renouvellement inespéré des sujets de réflexion bordelais.

Une voix dissonante dans le concert de louanges

Au départ, l'idée du Front de Libération Bordeluche vient de la carte de vœux envoyée par Alain Juppé en janvier 2017 et représentant une Tour Eiffel se reflétant sur la Garonne : "ça a été un déclic pour nous" se rappelle Vincent B. "A partir de là on s'est dit qu'il manquait une voix dissonante dans ce concert de louanges qui mettait Bordeaux au top de tous les classements". 

"Nicolas Florian ? Il a du potentiel !"

Au fil des mois, les sujets de prédilection se sont élargis et les parisiens ne sont plus désormais les seuls têtes de turc du FLB. Les Girondins de Bordeaux, le climat océanique, et les pannes du tram font aussi partie des sujets de prédilection des deux auteurs. Même si le départ d'Alain Juppé signe la fin d'une époque à Bordeaux, y compris pour le FLB, l'arrivée de Nicolas Florian à la tête de la ville réjouit malgré tout Vincent B.

Retrouvez l'intégralité de l'émission ici.

Le créateur du Front de Libération Bordeluche invité de la matinale