Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

"Un géant", "un modèle" : le monde de l'audiovisuel rend hommage à Philippe Gildas

dimanche 28 octobre 2018 à 14:22 Par Olivier Uguen, France Bleu

Le journaliste et animateur est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites d'un cancer. Les personnalités du monde de l'audiovisuel sont très nombreuses à rendre hommage à l'ancien présentateur de "Nulle Part Ailleurs" et inventeur du Top 50.

Philippe gildas est décédé à l'âge de 82 ans
Philippe gildas est décédé à l'âge de 82 ans © Maxppp -

Grande figure du monde des médias, le journaliste et animateur Philippe Gildas est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 82 ans. Il s'est éteint à Paris des suites d'un cancer. Philippe Gildas reste connu du grand public pour l'émission Nulle Part Ailleurs, avec notamment Antoine de Caunes, Les Nuls, Jérôme Bonaldi, Philippe Vandel, ou encore Karl Zéro, diffusée tous les soirs en clair de 1987 à 1997, l'une des émissions les plus emblématiques de la chaîne cryptée. Il a aussi présenté la matinale d'Europe 1 dans les années 1970 et créé le Top 50.

"Il a inventé un style qu'on appelle infotainment"

De très nombreuses personnalités de l'audiovisuel ont salué la mémoire de Philippe Gildas. "Philippe, c'était un géant. C'était un provincial. C'était un Breton, il venait du Morbihan (...). Il faut que la jeune génération sache. Philippe Gildas est l'un des très très rares, on les compte sur les doigts d'une main, à avoir été un grand journaliste, un grand animateur, un grand patron, un vrai créateur", a expliqué Michel Drucker sur France Info.

"Il a inventé un style qu'on appelle par un barbarisme "infotainment" qui est un mélange de divertissement et d'actualité (...), se souvient pour sa part Michel Denisot. C'était quelqu'un qui avait une curiosité à 360 degrés et qui était indépendant ce qui, dans notre métier, est une qualité fondamentale".

"Je ne vais pas vous raconter sa vie, elle vous a si longtemps accompagné. Quel homme extra il était et pourquoi on l'aimait tant, vous le savez ou le devinez aussi (...) Pour l'heure, la tristesse", a twitté l'ex-patron de Canal+ Pierre Lescure.

Marc Toesca : "un visionnaire"

Marc Toesca, que vous connaissez sur France Bleu pour sa chronique Pop Story, a travaillé avec Philippe Gildas lors de la création du Top 50. "Pour moi c'était un exemple", il "sentait le public" avec "beaucoup de talent", témoigne-t-il. 

"Philippe, c'est le père du Top 50, c'est lui qui a réussi à imposer le Top 50 à la fois à l'industrie musicale, aux maisons de disques et aux éditeurs phonographiques à une époque où personne n'en voulait", se souvient l'animateur, "c'était un mec qui avait ce talent-là et qui sentait le public et qui savait ce qu'il fallait faire quand il fallait le faire".

Marc Toesca l'a rencontré "à une époque où il était un grand manitou, un grand patron, notamment d'Europe 1. Pour moi qui avais 25 balais c'était un exemple, c'était un professionnel, quelqu'un d'hyper bienveillant avec nous".

Marc Toesca rend hommage à Philippe Gildas

"Un modèle, un exemple pour toute une génération"

De nombreuses autres personnalités médiatiques se sont exprimées sur Twitter. Jean-Pierre Elkabbach s'est dit "bouleversé et secoué" par la mort d"un grand Seigneur des médias et un Prince de l'amitié". "La bienveillance même. L'empathie, l'intérêt pour les autres, la passion pour son métier", a salué Patrick Poivre d'Arvor, "un modèle, un exemple pour toute une génération d'hommes et de femmes de notre profession", a souligné Jean-Pierre Foucault. 

Le monde politique a aussi rendu hommage à Philippe Gildas : "Grande Voix d’Europe 1 où il fit revenir Coluche et lança avec lui les Restos du coeur, génial inventeur de Nulle part ailleurs, avec Antoine de Caunes et Les Nuls : Philippe Gildas a accompagné ma jeunesse. Il nous manquera, a twitté le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

"Philippe Gildas a su transgresser les codes, innover, faire rire et faire réfléchir", a écrit le ministre de la Culture Franck Riester.