Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Le monde de la gastronomie rend hommage à Joël Robuchon, mort ce lundi

lundi 6 août 2018 à 13:03 - Mis à jour le lundi 6 août 2018 à 18:57 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Joël Robuchon, le chef français le plus connu au monde, est mort ce lundi à l'âge de 73 ans. Il a succombé à un cancer du pancréas. Le monde de la gastronomie rend hommage à l'un de ses génies.

Joël Robuchon en 2014, à Bordeaux.
Joël Robuchon en 2014, à Bordeaux. © AFP - NICOLAS TUCAT

Il était le chef cuisinier français le plus connu au monde, et sans doute l'un des plus talentueux. Joël Robuchon est mort ce lundi matin à l'âge de 73 ans, des suites d'un cancer du pancréas. Après cette annonce, le monde de la gastronomie rend hommage à l'un de ses génies.

Un "maître, une école à lui tout seul" pour Régis Marcon

Le chef triplement étoilé Régis Marcon, président du Bocuse d'Or France, a rendu hommage à Joël Robuchon sur franceinfo. "Je suis abasourdi parce que je l'avais encore au téléphone il y a une dizaine de jours. Il ressortait d'un passage difficile. Je suis comme tous les cuisiniers, comme tout le monde, abasourdi, sous l'émotion", a-t-il confié.

Joël avait dix ans de plus que moi, c'était un maître. C'est un chef qui s'est fait tout seul, qui avait beaucoup de rigueur, avec ses collaborateurs aussi. Joël était une école à lui tout seul. Cette cuisine française l'a mené au summum et surtout à l'étranger. C'était toujours le geste, la précision. Se valoriser par un métier, c'est ce que j'ai appris de lui", a poursuivi Régis Marcon.

"Le plus grand technicien de la cuisine française" pour le chef de l'Elysée 

"Tellement triste d’apprendre ce matin la disparition de cet immense chef. Le plus grand technicien que la cuisine française ait eu. Un exemple pour des générations de chefs, ce travail et cette rigueur qui mènent au titre d’Un des Meilleurs Ouvriers de France" a réagi sur Twitter Guillaume Gomez, le chef des cuisines du Palais de l'Elysée.

"Transmisssion" pour Thierry Marx, "référence mondiale" pour Philippe Conticini 

Le chef étoilé Thierry Marx a également tenu à rendre hommage à Joël Robuchon et à son goût pour la transmission. 

Le pâtissier Philippe Conticini a également rendu un hommage ému et appuyé à Joël Robuchon, qui l'a accompagné dans sa carrière. 

View this post on Instagram

Merci Joël ! Au revoir... Tu as été pour nous tous, professionnels et amateurs passionnés, une référence mondiale, tu resteras dans nos mémoires et dans toutes celles des futures générations. A titre personnel, je n'oublierai jamais ce que tu as fais ou voulu faire pour moi de 1998 à 2000. Quand j'ai quitté le restaurant que je tenais avec mon frère, tu as été le SEUL à m'avoir aidé, moi qui pensais presque à arrêter mon métier par écoeurement de tout ce que je venais de vivre. Repartant alors quasiment de zéro, sans un sou en poche, tu voulais absolument m'installer dans ma boutique et tu as tout fait pour ça. J'ai toujours refusé car je n'étais pas prêt. Je m'en excuse encore aujourd'hui. A partir de 1999, tu as été le SEUL à dire ou écrire partout que j'étais le créateur de la dégustation à la verticale... LES VERRINES : À la télé dans « bon appétit bien sûr », à la radio, et surtout dans le figaro, journal où tu avais une rubrique hebdomadaire que cette fois-là tu avais intitulé : "Il faut rendre à César"... Tout ça, c'était toi ! Même si nous n'étions pas toujours d'accord, je n'oublierai jamais, ton aide, ta présence à mes côtés et l'exceptionnel professionnel que tu étais. Tu a profondément fait "parler" de la cuisine Française dans le monde entier ! Merci, Merci, MERCI JOËL ROBUCHON... JE SUIS TRÈS TRISTE AUJOURD'HUI ! POUR TOUJOURS... Philippe.

A post shared by Philippe CONTICINI (@philippe_conticini) on

Pour Alain Passard, "une des plus belles mains de la cuisine française"

"On perd un ami", a déclaré le chef français Alain Passard, trois étoiles au Guide Michelin pour son restaurant l'Arpège à Paris. Sur franceinfo, il salue "celui qui a fait progresser la cuisine française dans le monde entier nous a tous apporté quelque chose, celui qui avait toujours quelque chose d’avance sur nous". "C’est très douloureux", a-t-il confié. "C’est très douloureux parce qu’on vient de perdre une des plus belles mains de la cuisine française, un homme qui avait un palais extraordinaire".

Il a fait de ce métier de cuisinier un chef d’œuvre et une aventure." - Alain Passard 

Pour Alain Passard, Robuchon avait été sacré Cuisinier du siècle parce qu'il "avait une maîtrise et une rigueur. C’était un cuisinier qui avait une précision au bout des doigts, on était tous en admiration. Moi je me souviens la première fois que je suis allé déjeuner au restaurant Jamin, rue de Longchamp à Paris. On franchissait cette porte, et on savait qu’on allait vivre un très grand moment de cuisine. On savait qu’on allait apprendre quelque chose. C’était un garçon qui était doté d’une grande générosité, qui nous prenait toujours par l’épaule en nous faisant comprendre qu’on avait choisi le plus beau métier du monde. Il a fait de ce métier de cuisinier un chef d’œuvre et une aventure."

"Une volonté de transmission extraordinaire" pour Marc Veyrat 

Son ami, le chef triplement étoilé Marc Veyrat, lui a également rendu hommage sur franceinfo. "C'est une déception terrible, cruelle. Je connaissais très bien Joël, pour moi c'est le meilleur cuisinier du monde, du 21e siècle, qui disparaît. Il avait tout pour lui : il avait un grand coeur, il avait une rigueur absolue que j'ai rarement connue dans les cuisines. J'ai travaillé avec lui, c'était absolument incroyable", s'est souvenu le chef de la Maison des Bois à Manigod, en Haute-Savoie. 

Joël Robuchon est l'instigateur de la cuisine nouvelle" - Marc Veyrat 

"Ce qu'il y avait d'extraordinaire chez lui, c'était sa volonté de transmission. Il aimait les jeunes, il nous donnait pleins de conseils", a poursuivi Marc Veyrat, qui estime que Robuchon est "l'instigateur de la cuisine nouvelle."

Anne-Sophie Pic salue "l'un des maîtres de la gastronomie mondiale" 

La chef de Valnce Anne-Sophie Pic, qui cumule six étoiles au guide Michelin, a salué sur Twitter "un des maîtres incontestés de la gastronomie mondiale".

Pour Pierre Gagnaire, "le plus grand technicien que notre métier ait jamais fait"

Le chef stéphanois triplement étoilé Pierre Gagnaire a réagi sur France Bleu Saint-Etienne Loire : "C'était le plus grand technicien que notre métier ait jamais fait, a-t-il confié. "Je pense qu'on ne reverra jamais quelqu'un comme Robuchon". Pierre Gagnaire retiendra avant toute chose "sa rigueur. Il incarnait des valeurs d'une grande intransigeance, c'est quelqu'un qui a poussé très loin la technicité de notre métier, quelqu'un d'extrêmement impressionnant".

Philippe Etchebest a perdu "un modèle de savoir"

Philippe Etchebest a fait part "du choc" ressenti à l'annonce de cette nouvelle. "Je l'ai vu il y a quelques mois pendant l'émission Top Chef pendant laquelle on lui avait rendu hommage à travers la pomme de terre", a confié le chef bordelais, "et on avait passé un très bon moment ensemble à se rappeler des souvenirs". En hommage à celui qui restera "un modèle de savoir, d'expérience et de réussite pour nous tous", Philippe Etchebest souhaite "refaire une timbales de langoustines". "J'avais mangé ce plat chez lui après un concours de jeunes cuisiniers, que j'avais gagné en 1989", a-t-il raconté.

L'hommage des participants à Top Chef 

Au printemps dernier, Joël Robuchon avait fait une apparition dans le programme Top Chef sur M6. Les candidats devaient le surprendre en proposant un plat à base de pommes de terre. Le chef toulousain Michel Sarran lui a rendu hommage et s'est souvenu, de ce tournage sur France Bleu Occitanie : "Moi le souvenir que j'ai de notre tournage, c'est un accueil extraordinaire.Alors qu'il arrivait de Hong-Kong, il nous avait consacré du temps, il avait consacré du temps aux candidats qui étaient là. C'était un vrai beau moment de partage", a-t-il raconté.

  - Visactu
© Visactu -