Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le PDG de La Provence démissionne après l'achat frauduleux de billets pour la finale OM / Atlético

jeudi 17 mai 2018 à 14:55 Par David Aussillou, France Bleu Provence et France Bleu

Jean-Christophe Serfati, le patron du journal La Provence, a présenté ce jeudi matin sa démission. Il dit avoir été victime d'une escroquerie lors d'une opération de relations publiques pour la finale de Ligue Europa entre l'OM et l'Atlético de Madrid mercredi.

Le journal la Provence était dirigé par Jean-Christophe Serfati depuis un an
Le journal la Provence était dirigé par Jean-Christophe Serfati depuis un an © Maxppp -

Marseille, France

Ce jeudi matin, le personnel de La Provence a reçu un courrier de son PDG. En poste depuis un an, Jean-Christophe Serfati leur annonce qu'il "propose" sa démission au conseil d'administration du groupe. Il affirme avoir été "victime d'une escroquerie". À l'occasion de la finale de l'Europa League entre l'OM et l'Atlético de Madrid, le quotidien avait proposé à ses annonceurs un pack combinant des encarts publicitaires et des entrées au stade. Or ces 140 billets avaient été achetés à une agence néerlandaise non-agrées par l'UEFA. 

La Provence va porter plainte

Le règlement de l'UEFA est pourtant formel : seuls les sponsors de l'Europa League sont autorisés à gérer les billets des compétitions ou les opérations. "Je reconnais mon erreur", affirme Jean-Christophe Serfati dans sa lettre. Selon Bernard Tapie, l'UEFA et la Provence vont porter plainte contre l'entreprise qui a vendu les places.

Un bon repas au lieu d'une place au stade

Mercredi soir, l'OM a été battu 3 à 0 par l'Atlético Madrid au Groupama Stadium de Lyon. Seuls 40 des 120 bénéficiaires de l'opération commerciale ont pu accéder au stade. Les 80 autres ont été invités dans un restaurant de Lyon. Ils auront droit à une journée de compensation lors du grand prix de France de Formule 1 au Castellet.