Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Savoyard Loïc, finaliste de Koh-Lanta : "Je suis fier de donner une belle image de notre région"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Une nouvelle saison de Koh-Lanta se termine ce vendredi soir après trois mois de diffusion les vendredis soir sur TF1. Parmi les finalistes : Loïc, 20 ans, originaire du massif de la Chartreuse en Savoie.

Loïc, finaliste de Koh-Lanta "Les 4 terres"
Loïc, finaliste de Koh-Lanta "Les 4 terres" - Laurent Vu /ALP/TF1

C'est LE rendez-vous de millions de Français le vendredi soir. L'émission de TF1, Koh-Lanta. La saison "Les 4 terres", aux îles Fidji, a débuté fin août et s'achève ce vendredi 4 décembre. Particularité, elle a regroupé les candidats par régions : le Nord, le Sud, l'Ouest, l'Est. Et parmi cette dernière équipe : Loïc, 20 ans, originaire des Echelles en Savoie.

Affronter la "mythique" épreuve des poteaux

Le benjamin du programme participe ce vendredi à la finale et affronte Alexandra (équipe de l'Est) et Brice (de l'Ouest). Une finale enregistrée préalablement. Pour se départager, les candidats se sont d'abord affrontés dans la "mythique" épreuve des poteaux que l'on verra ce vendredi soir. Le gagnant a ainsi pu choisir son ultime concurrent. Les deux derniers sont ensuite départagés, lors d'un vote fait par certains des anciens candidats de la saison. Le vote a été déjà été réalisé mais le résultat sera connu seulement ce vendredi soir, en direct. 

Peu importe finalement pour Loïc, "C'est déjà une fierté d'être sur les poteaux, il y a très peu de personnes qui ont la chance d'y être. C'est un truc de dingue". Sans bien sur révéler le dénouement, le jeune Savoyard raconte comment il a vécu cette épreuve tant redoutée. 

J'ai reçu beaucoup de messages de montagnards qui me félicitent

"Je l'appréhendais car je ne suis pas patient. J'étais là sur mon piquet et je me demandais à quoi penser pour tenir le plus longtemps. Physiquement, plus le temps passe plus c'est dur car mon poids pesait sur mes pieds et au bout d'un moment je ne les sentais plus. Ma circulation sanguine était coupée. C'est assez désagréable et c'est là que le mental entre en jeu, on n'a pas le choix de tenir."

L'un des chouchous du public

Au fur et a mesure de la saison, Loïc est devenu l'un des chouchous du public : bon sur les épreuves, sympathique sur le camp et généreux... Mais cet adepte des sports extrêmes avoue avoir du mal à sentir cette popularité. "Avec le confinement c'est assez difficile d'aller en ville, de rencontrer du monde donc je ne m'en rends pas forcément compte que je peux être le petit chouchou. Je suis dans ma bulle, ma petite Chartreuse je fais mes randonnées. Forcément, j'ai beaucoup de messages de montagnards qui me félicitent et qui sont très fiers du parcours que j'ai accompli. Je le suis aussi de donner une belle image de notre région."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess