Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Le succès des séries Netflix passe par Transvideo, entreprise installée dans l'Eure

Il y a un peu de Normandie dans les séries Netflix. La société Transvideo, installée dans l'Eure à Verneuil d'Avre et d'Iton, conçoit du matériel électronique de pointe pour le cinéma que les réalisateurs s'arrachent. L'entreprise est régulièrement récompensée par des prix internationaux.

La qualité du son et de l'image du matériel de Transvideo est saluée dans le monde entier
La qualité du son et de l'image du matériel de Transvideo est saluée dans le monde entier © Radio France - Laurent Philippot

Verneuil d'Avre et d'Iton, France

 Nul n'est prophète en son pays, "Transvideo n'est même pas connu par 5% des Vernoliens" se désole Yves-Marie Rivemale, le maire de Verneuil d'Avre et d'Iton. Et pourtant, l'entreprise installée depuis 1985 dans le sud de l'Eure, fait un carton dans le monde du cinéma. Cette reconnaissance internationale n'a pas toujours été évidente, notamment lorsque la société s'est lancée, au siècle dernier, après la duplication de cassettes, dans la production d'écrans pour les caméras. Le PDG de Transvideo, Jacques Delacoux, se souvient encore d'une rencontre avec France Télévisions : "ils nous regardaient de façon un peu suspicieuse quand on rentrait. - Mais vous êtes de quel groupe ? On n'a de groupe. - Mais vous êtes d'où ? Verneuil sur Avre. Alors ils cherchaient sur une carte" et disaient, "il y a des gens qui fabriquent quelque chose à Verneuil sur Avre ?" 

On ne soupçonne pas le degré de technologie derrière cette façade un peu surannée  - Radio France
On ne soupçonne pas le degré de technologie derrière cette façade un peu surannée © Radio France - Laurent Philippot

Depuis, les choses ont bien changé et le matériel conçu par Transvideo fait le bonheur des techniciens ou des réalisateurs du monde entier, Wim Wenders, Clint Eastwood ou plus récemment John Casali qui a reçu l'Oscar du meilleur son pour Bohemian Rhapsody. "John me disait le Cantar, c'est formidable, c'est une machine extraordinaire, j'ai confiance et je sais que je peux tout faire avec" rapporte pas peu fier l’autodidacte Jacques Delacoux. Désormais, Netflix est le nouveau terrain de jeu de la société vernolienne. 

Jacques Delacoux, le PDG de Transvideo, avec LE moniteur de Clint Eastwood  - Radio France
Jacques Delacoux, le PDG de Transvideo, avec LE moniteur de Clint Eastwood © Radio France - Laurent Philippot

Le son des séries Netflix 

"La télé m'emmerde" lâche Jacques Delacoux. Il n'a d'ailleurs plus de téléviseur chez lui depuis trente ans.  Et pourtant, le PDG de Transvideo a succombé aux charmes de Netflix et certains aux charmes de Transvideo. C'est le cas de Chris Giles qui a utilisé le Cantar-X2 " une scène nous a menés d'un chantier naval puis dans les mangroves après la tombée de la nuit. Pas de problème pour nous! Beau temps, mauvais temps, attrapez le Cantar, mettez-le dans un sac avec quelques récepteurs, de quoi le recouvrir quand il pleut, la perche et c'est parti !" explique le "sound mixer"de certains épisodes de la série Bloodline dans un entretien au magazine Local 365. Il a également collaboré à The Walking Dead, Stranger Things et signe le son de  la série Messiah qui sort cette année chez Netflix. 

Avec la pauvreté des images qu'on a aujourd'hui, heureusement qu'on a le son" Jacques Delacoux, PDG de Transvideo

Jacques Delacoux le confie "j'étais très réticent aux séries, j'avais vu des brides de Dallas et j'avais trouvé ça addictif et emmerdant". Mais le patron s'est enthousiasmé après avoir vu The Crown, dont il salue l'image esthétique. Chez Netflix, "on leur propose nos enregistreurs " explique le patron de 61 ans,"les gens qui font le son utilisent le Cantar sur les séries, la Cantar S, la Cantar Mini à l'épaule, il y a une fiabilité dans les résultats qu'ils obtiennent". 

Le Cinemonitor, créé par Transvideo - Radio France
Le Cinemonitor, créé par Transvideo © Radio France - Laurent Philippot

Transvideo fournit aussi à Netflix des moniteurs pour récolter les données optiques, ce qui permet un gain de temps considérable, qui se compte en semaines, pour la post-production. Contacté, le géant américain, qui met en avant en un son de qualité studio sur Netflix, n'a pas souhaité répondre à nos questions. "75% du son des séries Netflix, c'est Transvideo" avance Jacques Delacoux, qui envisage d'accroître sa collaboration avec la plateforme. Prochain objectif pour Transvideo, la réalité augmentée, avec le développement de la 5G ou répondre à la demande de créer une caméra ergonomique avec Aaton, la société grenobloise que Jacques Delacoux a rachetée en 2013, mais pour ça, il faut beaucoup d'argent. De l'argent et des talents.