Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Les salariés de France 3 Sud-Aquitaine en grève pour garder leur JT local

lundi 25 septembre 2017 à 18:05 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Les salariés de France 3 seront en grève mercredi pour protester contre la suppression des éditions locales du journal télévisé.

Le journal local sera désormais diffusé depuis Bordeaux
Le journal local sera désormais diffusé depuis Bordeaux - France 3 - capture d'écran

Pau, France

Les salariés de France 3 Pau-Sud Aquitaine se mobilisent pour sauver leur édition locale. La direction du groupe a décidé de supprimer tous les JT locaux, y compris celui de Pau-Sud Aquitaine, d'ici la fin du mois de juin. Tout en assurant aux salariés palois que leur emploi n'était pas menacé. Onze personnes travaillent au bureau de Pau : sept journalistes, un rédacteur-en-chef, deux monteurs et une secrétaire. Ils continueront à fournir des reportages pour l'édition régionale, présentée depuis Bordeaux.

Le téléspectateur n'aura plus son journal béarnais - Elise Daycard, journaliste et déléguée du personnel FO

Mais pour les téléspectateurs, ça va tout changer explique Élise Daycard, déléguée du personnel Force Ouvrière : "le téléspectateur n'aura plus son journal béarnais. Il aura des reportages qu'on fera pour le journal régional, mais on n'ira plus au plus près de lui parce que ce sera l'info vue de Bordeaux. On sera obligé de travailler suivant les desiderata des rédacteurs en chef bordelais, qui nous demanderont des sujets que eux voudront dans leur journal régional. Mais ce ne sera pas forcément l’actualité locale telle que nous on la voit. Par exemple, à Pau, on va nous demander des sujets sur François Bayrou, évidemment. Mais sur la personnalité politique. On ne parlera plus des travaux du hédas, des travaux des halles, tout ce qui fait le sel de notre actualité. On ne parlera plus non plus des portraits, des gens que l'on croise, des artisans, des commerçants qu'on fait tous les jours. Ça ce sera terminé".

Les salariés de France 3 seront donc en grève mercredi, ils organisent aussi un rassemblement de soutien à 12 heures devant leurs locaux, à la cité multimédia de Pau. Une pétition a également été lancée.