Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mathieu et Alexandre de L'amour est dans le pré veulent un enfant par GPA

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Après un mariage heureux à Sernhac ce samedi 26 juin, Mathieu et Alexandre de la saison 15 de l'Amour est dans le pré livrent leurs projets d'avenir, notamment un désir d'enfant par GPA (Gestation Pour Autrui) pour l'année prochaine.

Les amoureux de l'Amour est dans le pré se sont mariés ce samedi à Sernhac, dans le Gard
Les amoureux de l'Amour est dans le pré se sont mariés ce samedi à Sernhac, dans le Gard - Pierre Olivier/M6

L'un était jockey à Deauville, l'autre un ancien entrepreneur désormais manadier et l'émission de M6 L'Amour est dans le pré a bouleversé leurs vies. Alexandre et Mathieu s'y sont rencontrés. "J'ai su que je l'aimais tout de suite, confie Mathieu, au premier regard, c'était fait." Il ne croit pas si bien dire : neuf mois après la diffusion de l'émission, les voilà mariés à Sernhac, dans le Gard, village où ils tiennent désormais à deux la manade de Mathieu. Une fête heureuse et très médiatisée, car leur vie est devenu celle d'influenceurs. "Je n'aime pas trop ce mot mais c'est la réalité, on a désormais une communauté très active." 

Une GPA pour l'année prochaine 

Ils entendent bien profiter de leur nouvelle influence pour faire passer des messages. "A partir de l'année prochaine, on entame une procédure de GPA (gestation pour autrui NDLR), et on va tout filmer, pour montrer la réalité, le côté absurde de la GPA. Parce que oui, c'est absurde. Mais aussi, on souhaite montrer le bonheur que c'est d'avoir un enfant." Ils effectueront la procédure en Ukraine, car là-bas, la loi autorise le fait de choisir l'embryon qui ne porte pas d'anomalie génétique. Car Mathieu, qui sera le père biologique de l'enfant, est porteur d'une maladie génétique héréditaire. "Je souhaite être sûr de ne pas la transmettre à mon enfant", affirme-t-il. 

Le quadragénaire sait que le sujet fait débat : "Je conçois que ça soulève des problèmes éthiques, mais ça vaut au moins le coup qu'on ouvre un débat public sur le sujet, car je sens que la société est sur le point de changer sur ces sujets-là.

On filmera toute la procédure de GPA, pour montrer aux gens toutes les difficultés, mais aussi tout le bonheur que c'est pour nous - Mathieu, candidat de la saison 15 de L'Amour est dans le pré

Et c'est là que leur rôle d'influenceurs est important : "_On va mettre une pression pour faire avancer les choses. Mais attention une pression positive, pas en stigmatisant les autres_. On me dit souvent, "oui mais vous allez acheter un enfant." C'est vrai, c'est un fait. On achète un enfant. Autorisez-nous à ne plus avoir besoin de le faire, et on ne parlera plus d'achat d'enfants."

Une émission à venir contre l'homophobie, pour l'amour universel

Autre gros projet à venir : la création d'une émission contre l'homophobie. Mathieu raconte l'origine de cette idée : "Au début, on voulait juste passer l'hiver au soleil, dans les Antilles et se reposer un mois, deux mois, et puis je me suis dit qu'est ce qu'on va faire pendant tout ce temps ?"  

Entre temps, le couple a l'occasion de rencontrer Élisabeth Moreno, ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, après avoir tourné un clip de sensibilisation contre l'homophobie et la transphobie en partenariat avec ce ministère. C'est à ce moment qu'ils lui soumettent une idée : "On voulait faire quelque chose pour aider les associations LGBT sur place, dans les Antilles, car là-bas, il y a énormément d'homophobie, elle a tout de suite accroché."

Les vacances n'en seront donc plus vraiment : le couple a désormais une lettre de mission du ministère de Mme Moreno : "On va faire la tournée des lycées, des collèges, on va rencontrer des élus et aussi, produire une émission de télévision.

Une immersion avec des personnes ouvertement homophobes

Le concept de cette émission est simple : Mathieu et Alexandre vivront une immersion avec des personnes ouvertement homophobes pour essayer, par le fait de vivre ensemble, de s'écouter et de se comprendre, de les faire changer d'avis. 

Mathieu explique "Pendant l'émission L'Amour est dans le pré, nous avons reçu des dizaines de courriers de personnes nous disant, "Maintenant, en vous voyant, on n'est plus homophobes". J'ai compris qu'il fallait démontrer les choses, c'est à dire les montrer et les expliquer. Et pas dans l'opposition : Si vous traitez un homophobe de connard, il va se braquer, et je le comprends parce que quand on me traite de la même façon, je me braque."

Un test grandeur nature qui n'effraie pas les amoureux. "Je suis persuadée qu'à la fin de l'aventure, on se serrera dans les bras, souligne Mathieu, confiant. Peut-être pas tous, mais on aura réussi à transmettre notre amour, j'en suis convaincu."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess