Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : Charles Aznavour est mort

Michel Drucker sur Charles Aznavour : "Il voulait que j'organise le gala de ses 100 ans"

mardi 2 octobre 2018 à 8:20 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Michel Drucker connaissait bien Charles Aznavour qui est mort lundi à l'âge de 94 ans. C'était son ami. L'animateur de télévision évoque sur France Bleu Paris ce mardi matin les souvenirs qu'il garde du chanteur qui avait prévu de donner un concert à Paris pour ses 100 ans.

Michel Drucker et Charles Aznavour étaient amis.
Michel Drucker et Charles Aznavour étaient amis. © Maxppp - FARINE Valérie

Paris, France

Michel Drucker témoigne sur France Bleu Paris ce mardi matin au lendemain de la mort du chanteur Charles Aznavour à l'âge de 94 ans. "On le croyait immortel", dit-il, "on ne pouvait pas imaginer que Charles Aznavour nous quitterait".

Michel Drucker indique que Charles Aznavour était au Japon pour des concerts il y a quelques jours et qu'il l'avait même eu au téléphone il y a trois jours. 

L'animateur a plein de souvenirs, il allait lui rendre visite dans sa maison dans les Alpilles. Il avait souvent accueilli le chanteur dans son émission "Vivement dimanche". 

Il raconte que Charles Aznavour travaillait tout le temps, il avait des projets, il lui faisait écouter des chansons.

Charles Aznavour voulait donner un concert à Paris pour ses 100 ans

L'animateur se souvient de sa "boutade". Il lui avait dit : "Michel, vous vous occupez de mon dernier gala pour mes 100 ans à Paris !

"Il voulait absolument chanter à 100 ans alors on choisissait les lieux. La Concorde, contrairement à la Tour Eiffel ou à La Défense, lui plaisait bien".

Un concert pour ses 100 ans ? Oui mais dans un endroit inattendu !

Il disait toujours : "Il y a 20.000 centenaires en France et dans les 20 ans qui viennent, il y aura 22 millions de seniors. Michel, ne soyez pas angoissé, tout va bien. C'est notre fonds de commerce. C'est notre meilleur placement."

La disparition de Johnny et de Jean Piat l'avait touché

Michel Drucker explique que la disparition de Johnny Hallyday avait beaucoup peiné Charles Aznavour. Johnny Hallyday, à l'âge de 18 ans, avait habité chez lui, ils étaient très liés. La disparition de Jean Piat l'avait aussi touché. Charles Aznavour avait 6 mois de plus que lui. A l'annonce de la mort du comédien, il avait dit "Je suis le dernier, ça se rapproche". 

Charles Anavour : "Je suis le dernier, ça se rapproche"