Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Place(s) à

Michel Sarran : "Que la Terre et ma région sont belles vues du ciel !"

-
Par , France Bleu

Amoureux de la ruralité, le chef cuisinier Michel Sarran évoque des souvenirs de son enfance dans le Gers, sa passion pour le pilotage d'où il observe les paysages du ciel, et sa destination préférée, celle où il se réfugie parfois dans des périodes de doute...

Place(s) à, c’est l’occasion de découvrir une personnalité de façon plus intime à travers des lieux auxquels elle est attachée. Cette fois-ci, c'est le chef étoilé Michel Sarran qui nous dévoile quelques pans de sa vie.

Le village de son enfance

Saint-Martin-d'Armagnac, ce village ne vous dit peut-être rien. C'est pourtant là d'où est originaire le célèbre cuisinier Michel Sarran. Dans ce "Gers vallonné", l'enfant qu'il était dans les années 60 grandit dans la ferme familiale au milieu des vignes et des champs de maïs.

"C'était des plaisirs simples."

Et même si, pour étudier au collège, il se rend à Nogaro, petite ville de 2.000 âmes aujourd'hui, à huit kilomètres de chez lui, les saisons sont plutôt rythmées par les travaux agricoles et les fêtes locales telles que l'Escoubasso ou la Tue-cochon.

L'évidence à Toulouse

Pourtant, Michel Sarran ne fait "qu'un trimestre et demi" dans un lycée agricole. Un bac scientifique en poche, il se rend à Toulouse pour des études de médecine... ratées !  

Finalement, c'est l'univers de la restauration qui lui ouvre les bras et après de multiples expériences de Paris à la Côte d'Azur en passant par Courchevel et les Landes notamment, Michel Sarran pose définitivement ses valises, un jour, à Toulouse. "C'était une évidence. Je retrouvais ma culture, mon chez-moi... Un passé, une éducation on ne l'oublie pas, et dans notre métier, c'est très important" témoigne-t-il.  

Cette passion synonyme de liberté

Quand il n'est pas en cuisine ou en enregistrement d'émissions, le juré de Top Chef aime aussi prendre de l'altitude. Le pilotage est devenu une passion (même s'il avoue ne pas aimer ce mot) et lui permet d'admirer de "magnifiques sites comme le Viaduc de Millau ou Cordes-Sur-Ciel d'en-haut". Mais pas seulement.  

Quand le besoin se fait sentir et pour évacuer des périodes de doute, le chef prend les rênes de son avion pour survoler les Pyrénées, direction Ibiza. Là, sur cette île synonyme de liberté pour lui, Michel Sarran se pose dans une résidence secondaire, face à la mer.  

Qu'y fait-il ? Rien justement. L'endroit et le moment sont parfaits pour "se laisser aller et laisser le temps couler".    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess