Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Médias – People

Face à Miss France à Trélissac : "J'ai cru que j'allais tomber dans les pommes !"

samedi 9 mars 2019 à 23:24 Par Noémie Philippot, France Bleu Périgord et France Bleu

Des centaines de Périgourdins ont attendu plus d'une heure ce samedi pour pouvoir rencontrer Miss France 2019. Vaimalama Chaves a enchaîné les photos et les dédicaces au centre commercial de La Feuilleraie à Trélissac. Un moment magique pour ses fans.

Vaimalama Chaves, Miss France 2019, a enchaîné les photos et les dédicaces pendant plus de deux heures et demi à Trélissac
Vaimalama Chaves, Miss France 2019, a enchaîné les photos et les dédicaces pendant plus de deux heures et demi à Trélissac © Radio France - Noémie Philippot

Trélissac, France

La grisaille et la pluie sont loin d'avoir rebuté les admirateurs de Miss France 2019. Ce samedi, près de 300 périgourdins ont attendu en file indienne de pouvoir entrer dans l'espace culturel Leclerc à Trélissac. Après plus d'une heure de patience pour certains, ils ont pu rencontrer la reine de beauté tahitienne Vaimalama Chaves. 

Beaucoup espèrent rester un petit peu dans les souvenirs de la Miss, mais il y a du monde, alors ce n'est pas facile de se démarquer. Pour ça, Mukoi a un argument de poids : "J'ai découvert qu'on était en famille par les grands-parents ! Un frère de ses grands-parents est parrain de mon oncle !" s'étonne ce tahitien d'origine, qui habite près de la Douze. "Elle a été très étonnée aussi. Elle est contente, et comme il y a du monde, je pense qu'on aura plus de contacts après."

Mukoi pose avec Vaimalama Chaves, fier de faire partie de la famille de Miss France.  - Radio France
Mukoi pose avec Vaimalama Chaves, fier de faire partie de la famille de Miss France. © Radio France - Noémie Philippot

"Je suis allé chez le coiffeur exprès, j'ai acheté une chemise aussi !" - Enzo, 13 ans, fan de Miss France.

Impossible pour Enzo, 13 ans et un brin amoureux de la belle d'abattre une telle carte, mais il a mis toutes les chances de son côté : "Je suis allé chez le coiffeur exprès, j'ai acheté une chemise aussi !" Il a fait la route depuis Mussidan pour rencontrer son idole, et même si c'était très rapide, il est chamboulé : "J'ai cru que j'allais tomber dans les pommes ! C'était trop bien, je l'adore ! Ses beaux yeux, son accent polynésien ... J'irai vivre à Tahiti !"

Et puis il y a celles pour qui marquer l'esprit de Vaimala Chaves ne compte pas vraiment. Laura, huit ans et demi, a les yeux qui brillent presque aussi fort que son serre tête à paillettes : "Elle est très belle, et moi c'était un de mes rêves, et ça s'est réalisé aujourd'hui."

Depuis la file d'attente, les admirateurs de Miss France peuvent déjà l'apercevoir à travers la vitre.  - Radio France
Depuis la file d'attente, les admirateurs de Miss France peuvent déjà l'apercevoir à travers la vitre. © Radio France - Noémie Philippot