Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : Charles Aznavour est mort

Mort de Charles Aznavour : "J'étais encore avec lui hier, il était plein de joie et de projets" raconte Michel Leeb

lundi 1 octobre 2018 à 20:19 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Charles Aznavour s'est éteint dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Quelques heures plus tôt, il était encore en compagnie de l'un de ses amis, l'humoriste Michel Leeb. "Il était en pleine forme, plein d'humour et de projets" a-t-il témoigné, ému, sur France Bleu.

Charles Aznavour et Michel Leeb sur le plateau de "Vivement dimanche" sur France 2 en 2011.
Charles Aznavour et Michel Leeb sur le plateau de "Vivement dimanche" sur France 2 en 2011. © Maxppp - Frédéric Dugit

"J'ai perdu un ami très très cher qui a compté énormément pour moi dans toute ma carrière et c’est d’autant plus violent pour moi que j'ai passé la soirée d'hier soir [dimanche soir] avec lui. Il était en pleine forme, plein d'humour et de projets. C’est très violent, très très violent." 

L’humoriste Michel Leeb a rendu hommage à Charles Aznavour, décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans, ce lundi soir sur France Bleu.

Réécoutez l'intégralité du témoignage de Michel Leeb ci-dessous :

"J’ai perdu un ami très cher et c’est d'autant plus violent que j'ai passé la soirée d'hier avec lui"

Les deux hommes étaient amis depuis une tournée commune dans les années 80. "Il m'a téléphoné un matin en me disant : «J'aimerai que vous fassiez la première partie de ma tournée.» (...) Donc je suis parti avec lui pendant 6 mois, il m'a fait confiance, il venait me voir chaque soir dans les coulisses et me disait  : «Voilà ça, c'est un peu long, ou ça c'est un peu court (...) et ce qui va marcher marchera encore mieux», et il avait raison" a raconté l'humoriste.

"Il était très proche des jeunes (...) ça l'intéressait énormément tout ce qui se passe actuellement dans la chanson française. Et tous les jeunes l'aimaient parce qu'il avait à chaque fois le mot juste pour les guider, pour les orienter vers le succès." 

"Professionnellement c'était un artisan, un orfèvre ( ...) qui adorait la scène, sa vie c'était la scène. C'était sa vraie raison de vivre" a assuré Michel Leeb. "Et puis humainement, c'était quelqu'un qui avait en permanence le goût de l'humour, de la pirouette (...) Hier après-midi, avant de le quitter, je lui ai raconté une petite histoire et il était écroulé de rire !"

Des chansons de Charles Aznavour, l'humoriste retient Hier encore. "C'est une chanson qu'il a écrite assez jeune, il était tout à fait conscient du temps qui passe, et je crois que c’est l’obsession la plus importante de chacun d’entre nous. Et d'ailleurs il est parti trop vite même s'il avait 94 ans ... Mais tout va trop vite. Encore une fois, dimanche, je l'ai vu debout, dans sa maison, passant d'un endroit à l'autre avec la joie, la gaieté... Toujours heureux, toujours heureux" a-t-il conclu.