Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Mort de Denis Maurin : "Valence a le cœur gros"

Par

Ce vendredi à la mi-journée, plusieurs centaines de personnes ont rendu hommage à l'emblématique boulanger et élu municipal Denis Maurin, mort samedi 23 mai des suites d'un cancer à 62 ans. Le maire de Valence, Nicolas Daragon, a prononcé un discours émouvant sur les marches de l'hôtel de ville.

Le préfet de la Drôme s'est joint à l'hommage du maire de Valence Le préfet de la Drôme s'est joint à l'hommage du maire de Valence
Le préfet de la Drôme s'est joint à l'hommage du maire de Valence © Radio France - Florence Beaudet

"Valence a le cœur gros, Valence a le cœur lourd. Notre tristesse est immense. Pourtant, avec Denis, nous n'avions jamais envie d'être tristes". Nicolas Daragon, le maire de Valence, a rendu hommage ce vendredi au conseiller municipal décédé d'un cancer samedi 23 mai, "ironie du sort, le jour de notre conseil d'installation". La voix nouée, et marquant de longues pauses pour contenir ses larmes, le maire a évoqué "cet homme merveilleux", boulanger d'exception, défenseur de la gastronomie, généreux, attentif aux autres. "Fermez les yeux et entendez une fois encore le rire unique de Denis".

Publicité
Logo France Bleu

Le préfet de la Drôme a ensuite lu le message du ministre drômois de l'agriculture Didier Guillaume qui a aussi souligné les qualités humaines et professionnelles de Denis Maurin qui accueillait si facilement pour "un moment amical dans l'arrière-boutique "et qui a porté avec son entreprise Nivon "la pogne bien au-delà des frontières du département." La cérémonie s'est achevée sur une longue salve d'applaudissements.

Malgré l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public et par dérogation tacite, plusieurs centaines de personnes ont participé à cet hommage pour celui qui était une personnalité de la vie locale. La plupart des participants portaient un masque et se tenaient à distance les uns des autres. Pas d'embrassades à la fin de cet hommage républicain mais l'épouse du boulanger décédé a offert aux participants des mini-suisses en portions individuelles. Clin d’œil supplémentaire à celui qui avait fait renaître ce biscuit à la fleur d'oranger et créé la confrérie du suisse en 1996. 

Denis Maurin était aussi l'un des fidèles "Toqués" de l'émission cuisine de France Bleu Drôme Ardèche. Nous lui rendrons hommage mercredi 3 juin de 10h à 11h à travers une émission spéciale consacrée au suisse.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu