Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Mort de Jean-Christophe Averty, figure de la télévision et de la radio

samedi 4 mars 2017 à 15:55 Par Germain Arrigoni, France Bleu

L'auteur-réalisateur et producteur Jean-Christophe Averty, figure de la télévision et de la radio françaises pour lesquelles il a signé plus de cinq cents émissions souvent novatrices, est décédé ce samedi à l'âge de 88 ans, a annoncé sa famille à l'AFP.

Jean-Christophe Averty en 1977
Jean-Christophe Averty en 1977 © AFP - STRINGER

Défenseur d'une télévision inventive, précurseur du clip, Jean-Christophe Averty a révolutionné le petit écran dans les années 1960 et 1970 avec des créations iconoclastes qui ont fait date dans l'utilisation de la vidéo, mettant en image, dans des shows ou des documentaires au style inimitable, de grands chanteurs comme Yves Montand, Gilbert Bécaud, Johnny Hallyday, Serge Gainsbourg, Françoise Hardy ou Juliette Gréco.

Revendiquant la double filiation de la pataphysique et du surréalisme, et défendant "un art de l'imagination", Jean-Christophe Averty avait débuté à la Radio-télévision française dans les années 1950, avant de se faire remarquer au cours de la décennie suivante avec "Les Raisins verts", une émission provocante, puis avec "Douches écossaises", "Au risque de vous déplaire" ou "Show effroi".

A la radio, il a animé durant près de trente ans sur France Inter, puis France Culture l'émission "Les Cinglés du music-hall", véritable entreprise de réhabilitation du patrimoine de la chanson française.

Mathieu Gallet, leprésident de Radio France, a salué ce précurseur de la télévision : "Jean-Christophe Averty avait tout osé dans la créativité à la radio, à la télé. C'était un de ces pionniers géniaux des medias du XXe siècle."

"Jean-Christophe Averty is gone... Ma jeunesse devant ses folies.. Furieusement drôle. Il avait fait de la télé un art à part entière», a réagi l'animateur Christophe Dechavanne. "

Et Marc-Olivier Fogiel a écrit : "Adieu JC Averty... Vous m'avez tellement impressionné ! Fait rêver..."