Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Mort de Johnny Hallyday : "Il aimait la vie, c'était un guerrier" selon Gérard Thénot, le directeur du Zénith d'Orléans

mercredi 6 décembre 2017 à 17:33 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

Johnny Hallyday est venu à de très nombreuses reprises à Orléans. Entre 1998 et 2015, il a ainsi fait une dizaine de dates au Zénith. A chaque fois, l'idole des jeunes a chanté à guichets fermés comme partout où il se produisait. Témoignage de Gérard Thénot, le directeur du Zénith.

Johnny Hallyday en concert au Zénith d'Orléans, le 24 novembre 2009
Johnny Hallyday en concert au Zénith d'Orléans, le 24 novembre 2009 © Maxppp - Gaël Cornier

Orléans, France

Johnny a chanté une dizaine de fois au Zénith d'Orléans. Il est venu la première fois le 14 novembre 1998, il a ensuite enchaîné en 1999, 2006, 2009, 2012 et 2015. Le 14 octobre 2015 alors qu'il avait 72 ans restera sa dernière prestation orléanaise. "Tous ces shows étaient formidables", raconte Gérard Thénot, "le public déchaîné, c'était comme une marée, c'était la tempête musicale quand il rentrait sur scène." A chaque fois qu'il venait, le rocker chantait à guichets fermés. Il y avait près de 5000 fans. "C'était toujours plein. Les gens arrivaient très tôt, plusieurs heures à l'avance pour être devant la scène. Il y avait ses sosies, ceux qui s'habillaient comme lui, les fans qui arrivaient en Harley Davidson."

DES FANS IRREDUCTIBLES DE JOHNNY HALLYDAY ATTENDENT L'OUVERTURE DES PORTES DU ZENITH D'ORLEANS AVANT SON CONCERT DE 2009 - Maxppp
DES FANS IRREDUCTIBLES DE JOHNNY HALLYDAY ATTENDENT L'OUVERTURE DES PORTES DU ZENITH D'ORLEANS AVANT SON CONCERT DE 2009 © Maxppp - GAEL CORNIER

C'était toujours les mêmes images de fans, la même passion. Toutes les générations aimaient Johnny, c'était un personnage, il va me manquer., il va nous manquer, je suis triste - Gérard Thénot, directeur du Zénith d'Orléans

Le directeur du Zénith d'Orléans retient surtout le concert du 24 novembre 2009. "C'était le plus beau", selon Gérard Thiénot, celui qui l'a "vraiment emballé." C'était le dernier concert avant son opération "alors il s'est lâché" rappelle-t-il et se souvient "d'une communion et d'une fusion avec le public comme jamais ce jour-là." 2 jours après, le 26 novembre, Johnny se faisait opéré d'une hernie discale. Mais il aurait contracté une maladie nosocomiale, probablement lors de l’opération. On a même cru que le concert d'Orléans allait être le dernier de sa carrière, les nouvelles devenaient alarmistes concernant son état de santé mais "Johnny était quelqu'un de résistant, il aimait la vie. C'était un combattant et un guerrier."

Johnny Hallyday au Zénith d'Orléans, le 3 novembre 2006 - Maxppp
Johnny Hallyday au Zénith d'Orléans, le 3 novembre 2006 © Maxppp - Thierry David