Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

EN IMAGES - Quand Johnny chantait en costume de cow-boy sur la scène du casino de Trouville

mercredi 6 décembre 2017 à 14:35 Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le chanteur Johnny Hallyday, mort dans la nuit de mardi à mercredi, a fait ses débuts à dix ans sur la scène du casino de Trouville-sur-Mer dans le Calvados. Johnny et la Normandie, c'est une longue histoire d'amour.

Jean-Philippe Smet avait dix ans quand il a remporté le concours de chant de Trouville avec La ballade de Davy Crockett.
Jean-Philippe Smet avait dix ans quand il a remporté le concours de chant de Trouville avec La ballade de Davy Crockett.

Nous sommes en 1953. Johnny Hallyday ne s'appelle pas encore Johnny mais Jean Philippe Smet. C'est un jeune garçon de 10 ans. Il passe ses vacances à Trouville-sur-Mer (Calvados). Quand il ne se baigne pas, racontent à l'époque nos confrères de Ouest-France, il joue de la guitare. C'est avec cette première guitare et un habit de cow-boy qu'il va s'inscrire à un concours de chant au casino. Il gagne le premier prix en interprétant La ballade de Davy Crockett et Les plaines du far west. Les années qui ont suivi, le petit garçon devenu idole des jeunes est resté fidèle à la Normandie.

De (folles) soirées normandes et une suite à son nom à l'hôtel Royal à Deauville

Dix ans plus tard Johnny, devenu Hallyday, est de retour à Trouville pour fêter ses 20 ans à la brasserie "Les Vapeurs". Il deviendra ensuite un habitué de la côte normande. Trouville mais aussi Deauville, bien évidemment, où il inaugurera une suite à son nom à l’hôtel Royal en 1999. Il est le premier acteur français à avoir une suite à son nom dans ce palace après Liz Taylor et Clint Easwood.

En 1999, il tourne au Havre, à Étretat et à Deauville le film Love Me (réalisé par Laetitia Masson et avec Sandrine Kiberlain, voir la vidéo du duo ci-dessous). Ce tournage lui vaut d'attirer la foule des fans et tous ses amis pour lesquels il privatise un soir la brasserie deauvillaise "Chez Mioque" où le chanteur Carlos, Edouard Berr, Elisabeth Depardieu ou Vincent Lindon le rejoignent. Soixante-deux invités qui finiront la nuit au Régine's, la discothèque du casino.

Il avait prêté sa voix à la crèche vivante de Saint-Hilaire-du-Harcouët

Johnny a également participé au rallye Paris-Dakar avec le Saint-Lois, André Dessoude. C'était en 2002. Un événement à l'époque pour l'écurie automobile saint-loise où la star s'était rendue. Et plus étonnant, il avait prêté sa voix à la crèche vivante de Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche). Pas pour y faire le "Petit Jésus" mais pour raconter l'histoire de la nativité. C'était à l'occasion du 30e anniversaire de cette crèche.

Des concerts, il en a donné des dizaines au Zénith de Caen. Le 1er c'était le 7 juillet 1993, quelques jours après l'inauguration de la salle caennaise. Le dernier c'était en décembre 2015. Dix mille fans avaient pu assister à ces deux soirées de sa tournée intitulée "Rester Vivant". Soirée qu'il avait terminée dans l'intimité, avec ses musiciens, au "Bougnat", un petit restaurant de Dives-sur-Mer. Un énorme souvenir pour le personnel de l'établissement. La dernière apparition publique de Johnny sur la côte normande où il avait débuté 62 ans plus tôt.