Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Mort de Johnny Hallyday : les réactions en Limousin

mercredi 6 décembre 2017 à 10:59 - Mis à jour le mercredi 6 décembre 2017 à 14:52 Par Nicolas Tarrade et Nathalie Col, France Bleu Limousin

Alors que les fans et le monde de la musique pleurent la mort de Johnny Hallyday, un peu partout des souvenirs émergent, notamment en Limousin auprès de ceux qui ont travaillé avec lui ou l'ont vu en concert.

Johnny Hallyday est décédé à l'âge de 74 ans
Johnny Hallyday est décédé à l'âge de 74 ans © Getty - GettyImages

Limousin, France

Johnny Hallyday c'était une bête de scène et ce n'est pas Michel Goudard qui dira le contraire. Ce producteur originaire de Limoges a produit plus d'une centaine de ses concerts dans le sud-ouest. "Johnny pouvait faire ses spectacles un peu partout. Du moment que techniquement, il pouvait s'installer avec sa troupe. Et puis, on savait que le public serait évidemment au rendez-vous. Il y avait une communion extraordinaire avec le public", explique Michel Goudard.

"Cet artiste restera le plus grand interprète de rock n' roll et de la chanson en France. C'est un monument qui disparaît !", poursuit le producteur admiratif de ce personnage qu'il juge "absolument hallucinant. Sa vie est un roman extraordinaire. Il n'a vécu que pour la musique en espérant toujours faire cette dernière tournée".

C'est une perte immense pour le spectacle en France. C'est un exemple de gentillesse et d'humilité - Michel Goudard, producteur limougeaud

Johnny Hallyday restera à tout jamais lié à la ville d'Objat

Du côté d'Objat, les souvenirs sont très nombreux aussi, puisque Johnny Hallyday a donné deux concerts dans la commune corrézienne de 3.500 habitants. "Je suis triste comme la plupart des Français. Les deux concerts à Objat ont marqué les Objatois. Moi-même, il me manque quelque chose. Il me manque quelqu'un", souligne, visiblement ému, Philippe Videau, maire d'Objat et ancien président d'Objat Association, qui avait fait venir la rock-star dans la commune. "C'est un mythe qui s'en va, c'est quelqu'un qui avait énormément de respect. Lorsqu'il est venu chanter ici, il m'a dit "Et pourquoi je ne viendrais pas chanter ici ?! Vous méritez autant que les grandes communes !" avait alors expliqué Johnny Hallyday à Philippe Videau.

Le taulier a quitté la scène - Patrice Belbezier, président d'Objat Association

Pour Patrice Belbezier, président d'Objat Association en 2012, cette venue de Johnny reste aussi un "souvenir impérissable" et selon lui tous les objatois sont affectés par sa disparition. "On est à l'unisson de la France entière" précise celui qui souligne aussi sa gentillesse et sa chaleur. "Derrière une star immense et cette armure de bête de scène, il y avait un homme sensible et qui aimait par-dessus tout être face à son public et ses fans."

Des marchés de Noël au son de Johnny dans plusieurs communes du Limousin

A Objat, la première décision de la mairie après l'annonce de la mort de Johnny a été de diffuser ses chansons dans les haut-parleurs de la ville, tout ce mercredi. Même initiative du côté de Limoges.

François Hollande rend aussi hommage au chanteur disparu

Dans le monde politique aussi les hommages se multiplient, à l'image de l'ancien président de la République François Hollande. Il a d'abord réagi sur Twitter.

François Hollande s'est également exprimé sur la mort de Johnny Hallyday en marge d'une visite d'Ephad à Saint-Malo en faisant par d'une "grande émotion et une infinie tristesse. Nous savions que Johnny était gravement malade mais nous aurions tellement voulu le retenir." L'ancien chef de l'Etat, qui a eu plusieurs fois l'occasion de rencontrer le rocker, souligne lui aussi sa générosité envers son public. "Il est un élément de notre patrimoine national et nous aurons toujours sa voix à l'esprit et en mémoire. Si lui n'est plus là, ses chansons sont encore là et nous l'entendrons toujours" conclut François Hollande.