Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Mort de Pierre Camou, ancien président de la Fédération française de rugby

mercredi 15 août 2018 à 15:55 Par Thibaut Lehut, France Bleu Béarn, France Bleu Gironde, France Bleu Occitanie, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Pierre Camou est mort ce mercredi. L'ancien président de la Fédération française de rugby, âgé de 72 ans, était gravement malade.

Pierre Camou, en février 2016.
Pierre Camou, en février 2016. © Maxppp -

Pierre Camou est mort ce mercredi, a annoncé la Fédération française de rugby (FFR), qu'il avait présidée entre 2008 et 2016. Le dirigeant basque, malade, avait 72 ans.

Prédécesseur de Bernard Laporte à la tête de la FFR, Pierre Camou avait notamment était à l'origine de la candidature de la France pour l'organisation du Mondial-2023, qu'elle a obtenue en novembre dernier.

Un banquier devenu patron du rugby français

Joueur et fondateur en 1963, puis président, de l'US Garazi (club de Saint-Jean-Pied-de-Port, devenu l'US Nafarroa), Pierrre Camou était à l'origine banquier. Il avait fait gravi les échelons un à un dans les instances du rugby français : trésorier du comité de Côte Basque-Landes pendant 20 ans, il en avait ensuite pris la présidence en 1996.

Parallèlement, il avait été membre du bureau de la FFR, puis trésorier adjoint et enfin vice-président de 2000 à 2008 avant de succéder à Bernard Lapasset, nommé président de l'International Rugby Board (IRB).

Des hauts et des bas à la tête de la FFR

Son bilan à la tête de la FFR a été en demi-teinte. Si l'équipe de France a atteint la finale de la Coupe du monde 2011 contre les All Blacks en Nouvelle-Zélande (8-7), elle a aussi subi l'une de ses plus grosses défaites quatre ans plus tard, également contre les All Blacks, lors du Mondial en Angleterre (62-13).

Parallèlement, Pierre Camou n'a pas réussi à imposer au sein de sa Fédération l'idée de la construction d'un grand stade de rugby, en banlieue parisienne, près d'Evry. Il a été battu en décembre 2016 par l'actuel président, Bernard Laporte.