Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Opaline Diaz rêve de devenir Miss International

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La jeune Marguerittoise a franchi avec succès les sélections régionales. Rendez-vous le 2 juin à Roubaix pour la finale nationale du concours.

Opaline sera aussi ambassadrice de Nîmes et de son patrimoine romain
Opaline sera aussi ambassadrice de Nîmes et de son patrimoine romain © Radio France - Hervé Sallafranque

Marguerittes, France

Et si une jeune Marguerittoise de 19 ans devenait Miss International ? En tous cas, Opaline Diaz a été sélectionnée pour représenter l'Occitanie à ce concours, le troisième en notoriété après Miss Monde et Miss Univers. Après avoir franchi avec succès les étapes régionales, Opaline va disputer la finale nationale le 2 juin prochain à Roubaix (Nord). Ce jour là, elles seront 35 candidates à postuler pour représenter la France pour la grande finale qui se déroulera au Japon en novembre prochain et qui regroupera 80 nations du monde entier.

Ambassadrices de leur région

Cela peut paraître paradoxal, mais, au départ, Opaline Diaz a décidé de se lancer dans cette aventure parce qu'elle n'avait pas confiance en elle : "À l'adolescence, ce n'est pas toujours facile. Alors j'ai voulu me découvrir dans un autre contexte que celui que je connaissais déjà. J'ai eu l'occasion de le faire avec les concours des Demoiselles, l"équivalent des Miss pour les ados. Ca s'est bien passé alors j'ai décidé de me lancer dans ce concours Miss International. En fait, il faut prendre sur soi, se convaincre qu'on peut le faire et finalement on se rend compte qu'on y arrive." raconte, un sourire radieux aux lèvres, la jeune fille qui suit des études en communication à la chambre de commerce et d'industrie de Nîmes. 

Tout sauf "sois belle et tais-toi"

Miss International n'est pas seulement un concours de beauté, loin de là. Les candidates doivent aussi être les ambassadrices de leur région et montrer leur capacité à mener des projets à bien. Bref,  Miss International ce n'est pas du tout "sois belle et tais-toi" et Opaline Diaz entre parfaitement dans ce cadre : "Je vais réaliser une vidéo d'une durée de 2 à 5 minutes autour des arènes de Nîmes, de la Maison Carrée ou encore du Pont du Gard, du patrimoine romain de notre département en général. Nous devons également trouver nous-même des sponsors, ce qui montre que nous sommes capables d'aller vers les autres, de communiquer, de véhiculer des valeurs. C'est important parce que ça casse les clichés : les Miss ne font pas que défiler, faire des photos et être jolies. Elles ont toutes une histoire". Opaline, elle, possède tout ça à la fois.