Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Jackie Chan : cascadeur, amuseur et star mondiale aux 24 Heures du Mans

jeudi 16 juin 2016 à 17:28 Par Alexandre Chassignon, France Bleu Maine et France Bleu

En France, son nom évoque vaguement le kung-fu et les films d'action. En Chine, Jackie Chan est une star ultra-populaire, doublé d'un homme affaires puissant et même d'un chanteur ! Il passe le week-end au Mans pour suivre son écurie aux 24 Heures.

Jackie Chan a aussi doublé l'un des pandas de Kung Fu Panda 3
Jackie Chan a aussi doublé l'un des pandas de Kung Fu Panda 3 © Maxppp - ChinaFotoPress

Ses fans apprécient qu'il ne triche pas. Jackie Chan fait ses cascades lui-même, et les montre dans le générique de fin de ses films. Il s'est ainsi cassé le nez (trois fois, a compté jackie-chan.fr), mais aussi le fémur, une main, le crâne, une vertèbre et les cervicales !

Il n'était qu'un enfant quand il a commencé à jouer. Plus de 100 films plus tard, l'acteur originaire de Hong-Kong s'est diversifié : il fait aussi les voix-off (Kung-Fu Panda), réalise et produit. Dragon blade, qu'il présente en avant-première européenne ce vendredi au Pathé du Mans, est ainsi un projet initié par Jackie Chan.

Les États-Unis c'est fini

Dans les années 80 il enchaînait les rôles stéréotypés dans des films américains. Aujourd'hui c'est lui qui fait jouer des acteurs américains : John Cussack et Adrien Brody figurent au générique de Dragon blade. La taille du marché chinois lui permet d'avoir ses propres superproductions, et Jackie Chan avoue ne jamais avoir compris les goûts du public occidental.

Ces activités, et d'autres, comme une chaîne de cinémas, font de lui le deuxième acteur le mieux payé au monde l'année dernière, selon le magazine américain Forbes. Son nom apparaît dans le scandale financier des Panama papers comme titulaire de six comptes dans des paradis fiscaux, sans que l'on sache s'ils ont permis des mouvements de fonds illégaux.

Des coups, des chutes et de l'autodérision

Au cœur de son succès comme acteur, bien sûr, les scènes de combat... dans toutes les déclinaisons possibles, par exemple ivre (Drunken master).

De la violence d'accord, mais avec de l'humour. Son créneau n'est pas celui des gros bras d'Hollywood. La souplesse - arts martiaux obligent - et le second degré davantage.

Enfant, Jackie Chan a aussi suivi une école d'opéra, chanter ne lui fait  pas peur. Il prend donc une part vocale à la bande son de beaucoup de ses films. Il a aussi participé aux cérémonies des Jeux olympiques de Pékin (à partir de 3'30).

Et la course auto dans tout ça ? En 1995, Jackie Chan a pris le volant pour Thunderbolt . Sur le tournage, il s'est luxé une épaule. Une broutille.