Football

Qui succédera à Fernando Gaviria sur la classique cycliste Paris-Tours?

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine dimanche 8 octobre 2017 à 6:00

Fernando Gavaria, vainqueur du Paris-Tours en 2016
Fernando Gavaria, vainqueur du Paris-Tours en 2016 © Maxppp - P Deschamps

La classique des feuilles mortes se déroule ce dimanche. Le Paris-Tours, 111ème du nom, est la dernière occasion pour les cyclistes du Pro Tour de briller avant la fin de saison. L'an dernier, le sprinteur colombien Fernando Gaviria s'était imposé. Il fait encore figure de favori.

La 111ème édition de la grande classique cycliste, le Paris-Tours, s'élance en fin d'après-midi de Brou, en Eure-et-Loir, avec 176 coureurs au départ. La dernière classique de l'année est toujours très prisée par les sprinteurs qui seront encore nombreux au départ. Le sprinteur colombien Fernando Gaviria, vainqueur en 2016, fait encore figure de favori. Le colombien a pris une tout autre dimension après sa victoire sur le Paris-Tours l'an dernier. Il a confirmé son statut tout au long de l'année, avec 11 victoires au sprint dont 4 sur le Tour d'Italie. Il a fait du doublé l'un de ses objectifs de la saison.

Fernando Gaviria vise le doublé

Face à Fernando Gaviria, il aura deux sprinteurs chevronnés, Mark Cavendish et André Greipel. L'Australien et l'Allemand, deux monstres du sprint mondial, n'ont jamais gagné au bout de l'avenue Grammont à Tours, une anomalie dans leur carrière. Matteo Trentin, vainqueur en 2015 à Tours espère revivre la même émotion. Le vainqueur de l'étape des Champs Elysées, sur le dernier Tour de France, est aussi cité parmi les favoris, le néerlandais Dylan Groenewegen. Côté français, Nacer Bouhanni se mêlera normalement à la lutte finale, mais il n'a toujours pas retrouvé son meilleur niveau.

Cavendish et Greipel n'ont jamais gagné Paris-Tours

La dernière arrivée qui ne s'est pas jouée au sprint sur un Paris-Tours remonte à 2014 (Jelle Walleys, le coureur belge s'était imposé après une échappée de 230 kilomètres). A ce jeu là, le belge Greg Van Avermaet pourrait très bien s'imposer cette après-midi. L'une des curiosités de la course, c'est la participation du récent champion du monde espoirs, le français Benoît Cosnefroy.

Le champion du monde espoirs, le français Benoît Cosnefroy  - Maxppp
Le champion du monde espoirs, le français Benoît Cosnefroy © Maxppp - Cornellius Poppe

Départ du Paris-Tours, long de 234,5km, est donné de Brou à 11h35. L'entrée en Touraine se fait aux environs de 14h45 (horaires de passage ici). Le peloton passera Amboise vers 15h15. L'arrivée sur l'Avenue Grammont à Tours sera jugée entre 16h41 et 17h10.