Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Fête de la radio

Radio Libre : comment Ménie Grégoire a ouvert la voie à Brigitte Lahaie ou Doc & Difool ?

-
Par , , France Bleu

La fête de la radio est l'occasion de revenir sur l'histoire de notre média. Ménie Grégoire fait partie de ces grands noms qui ont inventé la radio d'aujourd'hui. Avec elle, les sujets intimes ne sont plus tabous et c'est toute la société française qui s'en trouve émancipée.

La radio fête ses 100 ans ! En 1921, l'installation du premier émetteur français au sommet de la tour Eiffel permet de sauver le monument. Sans cela, la tour aurait probablement été détruite. 

Dès lors, l'histoire de la radio est écrite jour après jour par des hommes et des femmes. Sur les ondes radio, on libère la parole, on diffuse de nouvelles musiques, on propage de nouvelles idées. Ménie Grégoire est de ces précurseurs qui ont permis d'imposer une liberté nouvelle.

Son premier sujet, c'est l'éjaculation précoce !

Lorsqu'elle arrive à l'antenne en 1967, c'est une révolution. Danielle Moreau, journaliste et auteure du livre Les enfants de la radio aux éditions Hors-Collection, nous replonge dans le contexte :

En 1965 soit deux ans plus tôt, les femmes peuvent enfin ouvrir un compte en banque sans demander l'autorisation de leur mari. Deux ans plus tard, on se retrouve avec Ménie Grégoire sur RTL, une radio familiale, grand public. Son premier sujet, c'est l'éjaculation précoce !"

Ménie Grégoire, pionnière de la "radio libre"

Dans son émission, Ménie Grégoire répond aux questions de ses auditrices et auditeurs. On y parle de sexe de façon claire et explicite. 

"Des auditeurs crient au scandale, parlent de luxure et d'impudeur" complète Danielle Moreau auprès de Sidonie Bonnec sur France Bleu.  Elle réunit deux millions d'auditeurs chaque jour et son émission devient un véritable phénomène de société. "C'est au micro de Ménie Grégoire que le ministre de l'éducation nationale sous Pompidou a annoncé l'arrivée des cours d'éducation sexuelle à l'école" ajoute Danielle Moreau. On est alors en 1973.

L'héritage de Ménie Grégoire permet l'essor des émissions intimes avec les auditeurs. "Elle a été précurseur" indique Danielle Moreau "il y a eu après Doc et Difool mais aussi Brigitte Lahaie".

Dans Minute Papillon !, Danielle Moreau revient sur le destin des grandes voix féminines qui ont fait la radio.

  • Radio
Choix de la station

À venir dansDanssecondess