Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

VIDÉO Raphaël Ibanez : "L'engouement pour le rugby est phénoménal à Bordeaux!"

jeudi 24 novembre 2016 à 11:25 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Alors que ce soir à Chaban ce sont plus de 29 000 spectateurs qui applaudiront les Barbarians français contre les Wallabies, le manager de l'UBB se réjouit de l'engouement autour de ce match et autour du rugby à Bordeaux. Il était l'invité spécial de France Bleu Gironde ce jeudi matin.

Raphaël Ibanez dans le studio de France Bleu Gironde
Raphaël Ibanez dans le studio de France Bleu Gironde © Radio France - Aurélie Bambuck

Bordeaux, France

Raphaël Ibanez affiche un franc sourire quand on lui parle du match qui l'attend ce soir à la tête des Barbarians face aux Wallabies. Un match qui suscite un véritable engouement puisque 29 000 spectateurs ont acheté leur billet. Plus globalement, le public bordelais a pris ses habitudes à Chaban et répond désormais présent à tous les matches.

Un engouement phénoménal

De saison en saison, le public a pris ses habitudes au stade de rugby à Bordeaux, jusqu'à être aujourd'hui le plus fidèle du top 14. "Une relation qui transcende les joueurs à chaque fois qu'ils entrent sur la pelouse" assure le manager qui parle d'un succès phénoménal

Construire sur la durée avec l'UBB

Le manager arrivé en 2012 se dit aujourd'hui parfaitement heureux à Bordeaux. Un club qui d'ailleurs le lui rend bien puisqu'il ne cesse de monter au classement jusqu'à en être l'actuel 2ème. "Prenez le en photo!" plaisante d'ailleurs le dacquois qui assure vouloir construire dans la durée à Bordeaux.

L'équipe de France? Je ne suis pas en campagne!

Contrairement aux 2 rivaux de la droite qui s'affronteront ce soir à la même heure que les rugbymen, Ibanez assure ne pas être en campagne. Lui qui avait monté un dossier pour succéder à Philippe Saint André à l'époque avait finalement été délaissé au profit de Guy Novès. "Aujourd'hui, l'EDF n'est pas d'actualité pour moi, mais il est vrai que j'ai un lien affectif très fort avec elle"...

►►► A lire aussi : Match de gala entre les Barbarians et l'Australie ce jeudi à Bordeaux