Médias – People

Rémi Gaillard se fâche avec la SPA de Montpellier

Par Sylvie Duchesne, France Bleu Hérault et France Bleu jeudi 29 décembre 2016 à 6:00

© Maxppp -

Rien ne va plus entre Rémi Gaillard et la SPA de Montpellier. L'humoriste et l'association ne sont pas d'accord sur l'utilisation de la somme récoltée pendant qu'il était enfermé dans une cage du refuge.

C'était le 11 novembre dernier, Rémi Gaillard s'enfermait dans une cage de la SPA de Montpellier.

Son objectif : faire adopter tous les animaux du refuge et récolter au moins 50.000 euros au bénéfice de l'association. Objectif largement atteint puisque près de 200 000 euros de dons sont recueillis. 19 chiens et 38 chats sont adoptés.

Mais aujourd'hui, rien ne va plus. L'humoriste et la SPA ne sont pas d'accord sur l'utilisation de cette somme. Invité lors de la réunion du conseil d'administration, Rémi Gaillard propose de créer un vaste espace de liberté pour les chiens sur des terrains jouxtant le refuge. Il a d'ailleurs présenté le projet à la Métropole de Montpellier qui possède les locaux de la SPA. Son président estime lui que les salariés et les bénévoles de l'association ont aussi leur mot à dire.

"Le projet, il était bien mais le rôle du Conseil d'administration, c'est de ne pas mettre en péril l'association et d'étudier tous les tenants et aboutissants".

Vincent Cerclet, le président de la SPA de Montpellier

La somme récoltée est pour l'instant bloquée

Depuis, c'est le dialogue de sourds entre Rémi Gaillard et la SPA qui se renvoient la balle. Via le site Facebook du premier, par communiqué pour l'association. En attendant de trouver un accord, l'argent est bloqué.

"Évidemment, on a bénéficié de l'aura médiatique de Rémi Gaillard qui est indéniable et on l'en remercie, maintenant l'opération, elle a eu lieu pour la SPA de Montpellier, dans les locaux de la SPA de Montpellier. Les gens ont aussi donné pour la SPA de Montpellier, pas uniquement pour Rémi Gaillard..."

L'opération a eu lieu pour la SPA de Montpellier

Pour faire avancer les choses, le président de la SPA de Montpellier propose de distribuer la somme récoltée à plusieurs associations de défense des animaux de la région. Rémi Gaillard lui n'en démord pas : il estime que ce projet est parfaitement réalisable et n'abandonne pas l'idée de créer sa propre association pour le mener à bien. Son seul objectif assure-t-il reste le même : le bien être des animaux.

Pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.