Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Altice ne veut plus que les chaînes BFMTV, BFM Business, RMC Découverte et RMC Story soient diffusées sur la Freebox

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les chaînes de télévision d'Altice (BFMTV et Business, RMC Découverte et Story) ne peuvent plus être regardées via la Freebox, a annoncé le groupe de Patrick Drahi vendredi. Free prétend le contraire. Les deux parties n'ont pas trouvé d'accord de rémunération pour leur diffusion.

L'accord de diffusion liant les deux groupes arrivait à échéance le 20 mars, et des négociations étaient en cours depuis.
L'accord de diffusion liant les deux groupes arrivait à échéance le 20 mars, et des négociations étaient en cours depuis. © Maxppp -

Le groupe Altice France a annoncé vendredi matin dans un communiqué que les chaînes et services associés de BFM TV,  RMC Découverte, RMC Story et BFM Business ne sont plus disponibles sur la Freebox, faute d'avoir pu conclure un accord de distribution avec l'opérateur internet.

Free accusé de pirater les flux

"Malgré notre position d'ouverture et la prolongation de la période de discussions, Free a refusé de négocier un accord de distribution des  chaînes et services associés de BFM TV, BFM Business, RMC Découverte et RMC Story", indique le groupe Altice dans son communiqué. "Cette situation préjudiciable pour les téléspectateurs est exclusivement imputable à Free", ajoute Altice, qui reproche à Free d'adopter "une position discriminatoire injustifiable" à l'égard de ses chaînes, alors que l'opérateur a signé des accords avec le groupe TF1 et le groupe M6.

Plus tard dans la matinée, Free a démenti, en affirmant que les chaînes étaient toujours disponibles, et a accusé Altice d'être à l'origine de cette coupure."Le groupe Altice/SFR a coupé de manière unilatérale ce matin les flux vidéo de ses chaînes", explique un communiqué du diffuseur, "mais Free a rétabli la diffusion de ces [...] chaînes pour l'ensemble de ses abonnés"

Altice a confirmé avoir coupé les flux à 7h ce vendredi, et affirme que Free continue la diffusion de manière "illégale". "Depuis  8h47, Free pirate la livraison du signal de ces chaînes, donc les abonnés Free y ont encore accès, sans savoir jusqu'à quand", a dénoncé Altice. "Cette  situation est inacceptable, inédite et préjudiciable pour les téléspectateurs, les ayants droits et les producteurs", accuse le groupe, qui dit envisager "toutes les mesures juridiques, réglementaire  et judiciaires adaptées face à cette situation illégale".

Pas d'accord de rémunération

L'accord de diffusion liant les deux groupes arrivait à échéance le 20 mars, et depuis, les négociations ne semblaient pas avoir progressé. Altice demande une rémunération pour la distribution de ses chaînes en clair, ainsi que des services associés (replay, etc.), sur l'exemple des  accords conclus entre TF1 et M6 et les opérateurs en 2018.

Iliad, maison-mère de Free, avait souligné à l'expiration de l'accord en mars, ne pas avoir "reçu de vraie proposition commerciale" de la part d'Altice concernant "les services à valeur ajoutée" (télévision en rattrapage, vidéo à la demande ou programmes en avant-première par  exemple).

6,5 millions de téléspectateurs touchés

Les chaînes d'Altice restent disponibles sur les box des autres opérateurs : Orange, Bouygues Télécom et SFR. Au-delà de la guerre de communication dans laquelle les deux groupes se sont engagés ce vendredi, la situation pourrait ne pas rester en l'état, car il est difficilement envisageable qu'Altice se prive durablement des 6,5 millions de personnes qui regardent la télévision via une Freebox.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess