Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top Chef : Bruno Aubin, Deux-Sévrien, toujours en lice

-
Par , France Bleu Poitou

Bruno Aubin, originaire de Vouillé près de Niort et aujourd'hui chef à Paris participe à la 12e saison de Top Chef. Troisième épisode ce mercredi soir sur M6.

Bruno Aubin participe à la 12e édition de Top chef sur M6
Bruno Aubin participe à la 12e édition de Top chef sur M6 - Photo M6 DR

Il a séduit les chefs Michel et Sébastien Bras la semaine dernière avec sa recette revisitée du cœur coulant. Bruno Aubin est toujours en lice dans Top Chef, la célèbre émission de M6. Le troisième épisode de la saison 12 est diffusé ce mercredi 24 février. Bruno Aubin, chef des cuisines du Narcisse Blanc, hôtel-restaurant de luxe à Paris, est originaire de Vouillé près de Niort.

La cuisine, c'est quelque chose qui est venu tout naturellement

Il est tombé tout petit dans la marmite. "La cuisine, c'est quelque chose qui est venu tout naturellement, je ne vais pas vous inventer d'histoire 'c'est mon grand-père'. La seule personne qui cuisinait un peu c'est ma grand-mère", raconte le cuisinier de 31 ans. "Je suis quelqu'un de très manuel, j'aime bien avoir ce que je fais sous les yeux. Je ne me voyais pas derrière un bureau ça c'est sûr. J'aime manger, j'aime goûter et j'aime faire plaisir aux gens".

A 14 ans, le Deux-Sévrien part au lycée hôtelier de La Rochelle. Depuis, Bruno Aubin a fait un bon bout de chemin jusqu'à la célèbre émission de M6. "Ils m'ont contacté l'année dernière et j'avais refusé car ça tombait au même moment que ma prise de poste de chef de cuisine au Narcisse Blanc donc je ne voulais pas tout mélanger. Et puis ils m'ont recontacté cette année et je me suis dit pourquoi pas tenter l'aventure".

"Vu qu'on cuisine sur un plateau avec plein de caméras, de journalistes, la moindre mayonnaise, la moindre recette qu'on a l'habitude de faire, on peut vite la foirer

Une expérience que le trentenaire savoure. "Je ne pensais pas vivre autant de choses, ça fait beaucoup d'émotions". Mais c'est aussi un peu de stress. "Vu qu'on cuisine sur un plateau avec plein de caméras, de journalistes, la moindre mayonnaise, la moindre recette qu'on a l'habitude de faire, on peut vite la foirer", lance-t-il. 

Son plat fétiche ? "Je dirais le poulet rôti". Il le cuisine avec un peu de beurre aux épices entre la peau et la chair. Le seul ingrédient qui ne passe pas : "l'endive", lâche-t-il.

Bruno Aubin qui a des projets. "A terme j'aimerais bien ouvrir mon restaurant. Voilà le pourquoi un peu de Top chef ça peut aussi faciliter beaucoup de choses pour ça. Et j'ai un projet en tête d'ouvrir sur La Rochelle". Et les Deux-Sèvres ? "Si le premier restaurant marche bien pourquoi pas après", glisse-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess