Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Témoignage : "En aidant la recherche, nous nous aidons nous même" (Charles Aznavour)

lundi 20 novembre 2017 à 10:28 Par Christophe Tourné et Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

La 157e vente des vins des hospices de Beaune ont permis de récolter ce dimanche 19 novembre 13.529.301 euros et les pièces des présidents, 420 000 euros. Un beau succès dû notamment à Charles Aznavour qui représentait une fondation de lutte contre la maladie d'Alzheimer.

Charles Aznavour lors de la 157eme vente des vins des hospices de Beaune
Charles Aznavour lors de la 157eme vente des vins des hospices de Beaune © Maxppp - PHILIPPE BRUCHOT

Beaune, France

Charles Aznavour, qu'est ce que ça fait de participer à cette vente de charité qui a plutôt bien tourné ce dimanche ?

"D'abord ça s'est très bien passé parce que c'est très bien organisé. La somme a été bien importante et c'est bien. Je crois qu'il faut toujours resté près des gens qui n'ont pas les possibilités que nous avons, nous."

Vous étiez là pour défendre une fondation qui lutte contre la maladie d'Alzheimer, c'est important ?

"C'est quelque chose qui nous attend peut être tous. Il faut donc y penser dès maintenant, et en aidant la recherche, nous nous aidons nous même. Soyons un peu égoïstes ! Et cet égoïsme peut faire que l'on puisse faire des sommes importantes pour ceux qui s'en occupent!"

Vous avez plus que doublé le résultat de l'an passé.

"Oui et je me dis toujours qu'on aurait peut être pu faire mieux. On le fera la prochaine fois !"

Le vin de Bourgogne est important pour vous ?

"Oui ça n'est pas vain du tout. C'est le contraire. J'ai une très belle cave. J'ai même une cave et demie car comme j'ai une maison et un appartement, il y a aussi du vin dans mon appartement."

Vous privilégiez le vin de Bourgogne ?

"D'abord, ça a commencé par le Bourgogne. Je suis parti aux Etats Unis pour y vivre à une époque et comme j'avais un ami qui avait un boeing, on a emporté toute ma cave dans l'avion. Ce qui fait que quand j'étais là bas, les gens étaient heureux de venir boire des Bourgognes chez moi, et quand je suis reparti, j'ai laissé tout ce qui restait aux amis là bas."

Quel est votre Bourgogne préféré ?

"Je n'ai pas de vin préféré. J'aime le bourgogne mais aussi d'autres vins comme les petits vins de pays. J'aime également d'autres pays qui nous donnent du vin comme le Chili ou l'Italie qui sont un petit peu au dessus des autres, mais c'est jamais au dessus de la France. Parce que des bons vins, il y en a beaucoup, mais des grands vins, il n'y en a qu'ici en Bourgogne et en France."

Charles Aznavour interrogé par Thomas Nougaillon