Médias – People

Top Chef : Jérémie Izarn sur un nuage depuis sa victoire

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère et France Bleu vendredi 21 avril 2017 à 20:37 Mis à jour le vendredi 21 avril 2017 à 21:33

Jérémie Izarn, au centre, sa casquette vissée sur la tête, et le sourire aux lèvres.
Jérémie Izarn, au centre, sa casquette vissée sur la tête, et le sourire aux lèvres. © Radio France - Alexandre Berthaud

Jérémie Izarn a remporté mercredi soir la finale de Top Chef 2017. Son restaurant La Tour des Sens, à Tencin, était déjà bien connu des gourmets isérois. Depuis sa victoire dans l'émission culinaire, le chef est débordé de sollicitations.

"Le téléphone, c'est toutes les trois secondes". Jérémie Izarn exagère peut-être un peu, mais les faits sont là. Depuis qu'il a remporté la finale du concours culinaire Top Chef, diffusé sur M6, son agenda est devenu quasi-ministériel. Il doit jongler entre son métier, les médias, les sollicitations des clients, et les "autres demandes" : "les gens qui veulent nous vendre leur huile d'olive, ou autre". Son restaurant marchait "déjà très bien", selon lui. Désormais, La Tour des Sens affiche (quasi) complet, jusqu'à fin mai.

Avant même Top Chef, le restaurant était déjà bien référencé ! - Radio France
Avant même Top Chef, le restaurant était déjà bien référencé ! © Radio France - Alexandre Berthaud

450 réservations en un soir

Le boom a été atteint mercredi soir, lors de la finale. Jérémie l'a remportée, et l'a appris en direct de son restaurant, avec sa brigade. Et ce soir-là, le téléphone n'a PAS arrêté de sonner, sans exagération cette fois, puisque l'établissement a eu "de 400 à 450 réservations" selon son chef. Un succès qui n'a pas entamé ni la bonne humeur ni l'humilité de Jérémie.

Le restaurant se trouve au milieu de la verdure, sur les hauteurs de Tencin. - Radio France
Le restaurant se trouve au milieu de la verdure, sur les hauteurs de Tencin. © Radio France - Alexandre Berthaud

Humilité et sourire

"Allez venez faire la photo, c'est soit tous ensemble soit personne, faîtes pas les bébés". Le chef chambre sa brigade, ses employés, qui s'exécutent en souriant. L'équipe semble soudée : "un bon mélange de sérieux et de déconne", résume Thibault, un des cuistots. Le restaurant a réussi à compenser les absences un peu plus fréquentes de son chef, tout en conservant l'exigence du travail bien fait. Rien n'a changé, ou presque.

Quand il va voir les gens à la fin du repas, ils ont du mal à réaliser qu'il est aussi disponible, ça donne des réactions extraordinaires

Thibault, membre de l'équipe

De la "déconne", et du sérieux, pour Jérémie et sa brigade. - Radio France
De la "déconne", et du sérieux, pour Jérémie et sa brigade. © Radio France - Alexandre Berthaud

La seule chose qui a changé, avoue Thibault, c'est la réaction des clients, je crois qu'ils sont fans de lui, sourit le jeune cuisinier de 27 ans. Star grâce à la télévision partout en France, Jérémie Izarn n veut pas changer de vie pour autant. "Je veux rester là, ça ne fait qu'un an que j'ai le restaurant , j'ai envie qu'il nous ressemble à ma compagne et moi, on est très bien ici".

Vous connaissez Tencin ?

Le chef veut rester à Tencin et c'est une bonne nouvelle pour la commune. De nombreux habitants ont suivi le parcours du chef, notamment Sébastien, gérant de l'épicerie "Le Moulin de Tencin" : "les clients nous en parlaient, nous demandaient si on connaissait le chef". Lui sent bien que Jérémie Izarn a placé Tencin sur la carte de France pour beaucoup de monde, de quoi peut-être, pourquoi pas, dynamiser la commune. Ce qui serait une nouvelle victoire pour le Top Chef 2017.

Il faut réserver longtemps à l'avance pour une table, France Bleu Isère n'a eu droit qu'à une visite des locaux. - Radio France
Il faut réserver longtemps à l'avance pour une table, France Bleu Isère n'a eu droit qu'à une visite des locaux. © Radio France - Alexandre Berthaud